Tribulations d une Parisienne Trentenaire
En route pour le Bonheur

En route pour le Bonheur

Ce week end, avec Didi nous nous complétons bien… Hier elle vous faisait part de ces questionnements au travers d’un écrit… Au même moment, après vous avoir demandé quels sujets vous aimeriez libre sur le blog, j’ai fait appel à vous pour une question bien précise : Après un passé compliqué, quel a été le déclic qui vous a permis de vous libérer de votre armure pour laisser une chance au bonheur…

 

 

À moins d’avoir vécu dans une caverne, coupée du monde, passé 30 ans, nous avons tous un passé amoureux avec des histoires plus ou moins faciles.

 

Moi personnellement, je n’ai pas réellement de “casseroles”, je pense que c’est un tout et pas forcément que ma vie amoureuse qui a une influence sur ma vie sentimentale actuelle. Dans un de mes derniers partages avec vous je me posais même la question de rencontrer quelqu’un pour essayer de faire le point… Je n’ai pas encore passé le cap, mais j’y songe toujours. Vous l’avez bien compris je n’ai pas encore eu mon déclic. Mais je ne désespère par pour autant, mon optimisme légendaire est toujours bien là (en tout cas 90% du temps).

 

 

Ne pouvant pas partager ma propre expérience, et parce que j’aime bien (j’adore même) vous faire participer, place à vos histoires :

A :

Une rencontre qui n’était pas la bonne mais qui a permis de me montrer qu’il était possible de s’ouvrir à nouveau 😉 même si aujourd’hui je ne peux plus voir cette personne en peinture 🤣 je le remercie quand même quelque part (de très loin quand même lollllll) parce qu’aujourd’hui je suis très heureuse 💜

K :

Quand j’ai compris cela :
« On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte que l’on en a qu’une »
Confucius

A :

Perso c’est ma force de caractère et ma colère de l’époque qui m’a permis d’avancer!
Aujourd’hui c’est moi qui souffre d’avoir rencontré et m’être attachée à un homme qui n’a visiblement pas réussi à “guérir” de son passé.😢

L :

Après 7ans de vie commune où il n’y avait plus rien de commun et ou mon ex-mari ne savait même plus à quoi je ressemblais, j’ai décidé de continuer le voyage seule avec mes trois enfants. Ce sont ensuivis cinq années étranges où j’essayais tant bien que mal de trouver L’INVERSE de mon ex mari pour construire quelque chose. Je n’avais pas compris que ce n’était pas la bonne méthode. De plus je reprenais mes etudes pour évoluer et je manquais de temps et de disponibilité. On m’a reprochée d’avancer souvent seule, qu’on ne se sentait pas à ma hauteur (je ne suis pourtant pas exceptionnelle, je suis une personne qui se fond dans la masse, qui avance sans écraser, et sans s’ecraser). Bref, études finies, j’ai mis fin à une histoire qui s’était essoufflée, et j’ai pris 4 mois pour commencer mon nouveau boulot, prendre mon rythme de vie, pour pouvoir me relancer dans quelque chose. Il habite à 200km de moi (😓😓), mais je prends ça pour une ressource. Aucune routine, on a hâte de se revoir à chaque fois, et on vit ce qu’on a à vivre sans se poser de questions. Chaque instant nous donne le sourire et notre vie est une danse ou chacun mène à sa façon, on rit beaucoup, on se manque, et si on se fâche on est prêts à faire les 200km entre nous pour ne pas laisser s’envenimer la situation. Une chose est sure: on a tous les deux peur que ça s’arrête et c’est ce qui nous motivé à donner le meilleur de nous-meme. Bon on ne se connaît que depuis deux mois. On est sûrement encore dans la phase du “tout beau tout rose”…

A :

Pour ma part ça a été suite à la visite de l’enquêteur social dans la bataille juridique pour la garde de mes enfants
Depuis que je suis séparée du papa j’ai cumulé les aventures, les plans les histoires sans lendemain, parce que j’avais ce besoin d’être toujours entourer
Suite à sa visite il m’a demandé où en était ma vie sentimentale… bien évidemment je ne me voyais pas lui dire ce genre de chose alors je lui ai dis que pour l’instant c’était en stand-by et que la seule chose qui comptait pour moi c’était mes enfants… ce à quoi il a répondu : mais il faudrait aussi que vous pensiez à vous ….
Alors le soir même de sa visite je me suis posée et surtout posée les bonnes questions en me rendant compte qu’il avait raison.
J’étais entourée effectivement parce que des plans j’en avais un tas mais finalement j’étais seule
J’étais seule le soir les nuits et/ou quand je n’ai pas le moral
Connaître pleins de monde c’est bien mais quand concrètement on est seule …
Alors j’ai tout revu j’ai décidé de laisser tomber les plans et les histoires sans lendemain avec des hommes qui ne me correspondaient finalement pas pour me trouver quelqu’un de bien avec qui je suis en parfaite symétrie…
Nous vivons notre petite histoire ( tous les deux pour l’instant ) mais pour une fois il n’est pas exclu qu’à l’avenir on compose notre vie à 6 au lieu de 3 de chaque côté….

J :

J’ai vécu 11 ans avec le père de mon fils avec des hauts et des bas. On c’est accroché et on est arrivé à passer de très grosses crises ensemble pour mes deux premiers enfants .
L’année dernière tout est rentré dans l’ordre. Financièrement ça allait beaucoup, mieux nous avions déménagé et trouvé une maison sympa. Avec mes deux ados ça se passait beaucoup mieux.

Et là le 15 octobre deux jours avant mon anniversaire il m’annonce qu’il m aime plus et qu’il me quitte pour une autre femme.
LE DRAME, ma vie s’écroulait sous mes pieds .
J’ai fais une dépression. J’ai été obligée de m’arrêter de travailler car je n’arrivais plus à me lever. Je pleurais toute la journée, je ne mangeais plus et j’ai perdu 20 kilos.
J’arrivais juste a m’occuper de mes trois enfants… Et encore ma fille de 15 ans m’a beaucoup aidé.
Environ 1 mois après j’étais sur le canapé telle une loque, je vois passer mes 3 enfants qui me regardent les yeux tout triste: J’ai eu un déclic.
Pourquoi me lamenter, pleurer etc pour cet homme qui n’en valait plus la peine vu que lui était heureux avec sa nouvelle copine ???
Tout a changé à partir de ce jour.
J’ai changé de coupe de cheveux. De garde robe. Et j’ai repris le travail.
Me suis inscrite sur un site de rencontre . Et le 26 décembre 2017 j’ai rencontré un homme extraordinaire : mon doudou d’amour.  On file le parfait Amour ! On vie ensemble depuis le 13 juin 2018 et c’est magique 😊😊😊

 

Et toi quel a été ton déclic ?

P.S 1 : trop de gifs tue les gifs ?

P.S 2 : si tu as envie de participer au prochain article, voici le sujet : Est-ce que dès le début d’une relation (genre première semaine) vous avez senti au fond de vous que c’était le bon ou au contraire, que ça ne durerait pas. Et qu’avez vous décidé : persister ou passer son chemin ?

Tu peux m’envoyer ton histoire par mail @llylypuce@gmail.com

 

%d blogueurs aiment cette page :