Le fil des histoires

Et un jour, tout commença…

“Paris, ville la plus romantique du monde … Et pourtant il y a toujours 982 532 de cœurs à prendre, dont le mien. Le début de ma nouvelle vie démarra il y a déjà 3 ans… Je signe un nouveau CDI dans la clinique où travaille mon père (mon troisième, je n’étais pas très stable et avait besoin de découvrir régulièrement de nouvelles cliniques et services chirurgicaux). Je retrouve mes marques et mes chères collègues qui m’ont vu grandir et mûrir. Et tous les jours j’entends : « tu es tellement jolie, comment peux tu ne pas avoir d’homme dans ta vie». Cela devient une sorte de mantra, et je commence aussi à me poser cette question. Mais pas si facile que cela. 

En  même temps, ma génération a baigné dans le monde merveilleux des Disney, où peu importe la princesse, elle trouve toujours chaussure à son pied. Ah mais en fait ça ne marche pas comme ça du tout dans la réalité. Il ne suffit pas de croquer dans une pomme, s’endormir et attendre d’être réveillée par son prince charmant. Mais alors pas du tout…

Après un petit voyage pour rendre visite à mon frère à Bangkok, j’apprends que là-bas, rencontrer «son âme sœur » via un site de rencontre n’est absolument pas tabou, contrairement à Paris où je rencontre encore des couples qui n’osent pas dire par quel site ils se sont rencontrés. En rentrant je me dis donc pourquoi pas essayer ce mode de rencontres. Et oui, parce qu’avec le rythme métro/boulot/dodo et la plupart de nos amis déjà en couple bien casés, mission impossible pour faire de nouvelles rencontres. Mais pas si simple que ça une fois la décision prise, il existe tellement de sites. Entre les «voyez plus grands », les « hommes-objets à câliner », et les « exigez des rencontres de qualités », que choisir ?

J 1 : Premiers Pas

Ça y est je me lance, après avoir vu quelques pubs plutôt marrantes et adorant le shopping, j’ai trouvé ! Je ne dirais pas le nom ici, mais j’aime bien leur système : les femmes font leur marché (je pense que vous avez deviné de quel site il s’agit).

Finalement, ce n’était pas l’étape la plus compliquée. Parce qu’il faut se décrire et trouver quelque chose d’accrocheur (en plus de la photo). Les ” je suis jeune, jolie et riche “, un peu trop banals à mon goût. Me voilà donc en train d’écrire que je suis en pleine crise de la trentaine, et que je recherche quelqu’un pour m’accompagner dans un tourbillon de soirées et de voyages. Comment décrire ma profession sans vraiment dire directement ce que je fais : “responsable des rêves et du sommeil”. Je vous épargne le reste et puis sinon on me reconnaitra trop facilement 😉 . Je préfère pour le moment rester anonyme.

En tout cas, ça marche plutôt pas mal, je reçois pleins de visites dès le premier jour avec plusieurs demandes de charme … 

Mais ce n’est pas si simple que ça, je me trompe dans mes demandes de contact en choisissant par exemple ” réserver ce mec”, alors que je voulais seulement discuter !!! Le pauvre s’est retrouvé bloqué pendant 24h et il me semble que je ne lui ai même pas parlé. J’en mets un autre dans ” mon panier” avant même de discuter (d’ailleurs ce mec me dis que ça ne sert à rien les paniers) .Bon ça m’énerve je m’arrête pour ce soir …

J 2 : De plus en plus curieuse

Bon certes je suis blonde, mais ce n’est pas possible, si tant de gens sont sur ce site, c’est que ça ne doit pas être si compliqué.

Je me reconnecte donc et que vois-je, une vingtaine de visites, et en regardant ça je vois qu’il y a une option : ” autoriser “. Youhou pas besoin de lancer un charme, pas besoin de mettre dans un panier … 

Tout ceci aiguise donc ma curiosité.

Bon mais maintenant il faut faire le tri. Alors déjà il faut savoir ce dont on a envie … Un coup d’un soir, une amitié câline, un homme pour la vie (dernière relation je n’y crois pas du tout avec ce genre de site). De là on peut faire aisément un premier tri … Je ne compte même plus le nombre de fois où au bout de la deuxième ligne de conversation on peut lire ” mais toi tu aimes quoi ? Es-tu câline? ” . Dans ces cas-là, je zappe tout de suite.

En fait il y a même pire que ça, les photos : combien de mecs posent juste torse nu. Hum là j’envoie même rien du tout, je ne regarde même pas la fiche.

Comment trouver un surnom pour cette catégorie : addict au sexe ? Non mais comme si des nanas posaient les seins à l’air.

Une fiche attire quand même mon regard, pseudo marrant – aucun pseudo et aucun nom réel ne seront cités ici, ils seront changés si besoin – sa fiche plutôt intéressante. Je me lance donc dans une première discussion. Il est très difficile de trouver une manière d’approche. Je vois dans sa description qu’il aime manger thaï, je saute sur l’occasion et lui demande s’il connaît des restos sympa sur Paris, parce que pour le moment je n’en ai pas trouvé qui en vaille la peine. Message parfait qui nous permet de dériver sur les voyages etc. En fait super bon feeling. Je l’appellerai Bob (petit clin d’œil à 2 copines). On décide même qu’un de ces 4 on fera une exploration urbaine ensemble. 

Au même moment, un autre m’envoie un charme, sa fiche me plaît aussi, j’accepte donc et reçois illico un message : “Salut, merci pour cette opportunité de faire ta connaissance. Comment s’exprime cette prise de conscience de la trentaine ? Il m’a fallu un an pour m’en rendre compte ^^Tu aimes aussi les voyages ? Quels pays aimerais-tu visiter? Ton pseudo se réfère-t-il à Shakespeare ? “. Hum comment ça se passe, je n’imaginais pas passer un entretien d’embauche ici. Bon il a l’air gentil quand même et je décide de lui laisser une chance. Je n’aurai jamais dû, à chaque message, j’ai le droit à une tonne de questions. Du coup j’ai trouvé une autre catégorie de mec : les DRH !!!!

En tout cas on rentre très vite dans le jeu, vivement la prochaine connexion. “

Ce blog à démarré le 8 mai 2013 avec le récit de toutes rencontres…

Je fais un saut dans le futur (la magie des blogs où on choisit les dates de mise en ligne des articles… Juin 2021 ! J’ai passé toutes ces années à partager avec vous mes histoires de rencontre, j’adore écrire !!! Et si je passais à une nouvelle étape dans ma vie… Et si je publiais mon premier livre !!!

J’ai donc repris mes premières histoires partagées avec vous sur le blog pour les écrire sous forme de roman…

Mon premier livre s’appelle : Les Tribulations d’une Parisienne célibataire

Pour la petite histoire : depuis janvier 2021, je suis au chômage (un chômage choisi), j’ai envie de donner un nouvel élan professionnel dans ma vie… Je démarre par des formations pendant 3 mois…

Après ces nouvelles compétences acquises, il est peut être temps de se remettre sur le marché du travail… Sauf qu’on est encore en pleine pandémie. Et je recherche un poste bien précis avec de nouvelles responsabilités. Donc non seulement je sais que les processus de recrutement seront long et qu’en plus il n’ya pas pléthore de postes !

Après une longue pause dans mes récits racontés sur le blog, je retrouve enfin l’inspiration !!! C’est ça aussi de s’ennuyer, ça permet à notre cerveau de retrouver toute son imagination.

Je retrouve donc le plaisir d’écrire !!!

Et entre 2 lignes écrites, je prends le temps de marcher… Et parfois je fais ces promenades avec ma mère dans le bois…

Un jour elle me raconte qu’elle a enfin eu des nouvelles d’une amie qui n’avait pas donné signe de vie pendant des mois… Un peu normal, elle s’est retrouvée 2 mois et demi en réa !!! Merci le covid !!! Après une longue convalescence, elle se rend compte de la chance qu’elle a eu de s’en sortir et a envie d’écrire ses mémoires !! Son amitié avec ma mère est un des chapitres de son livre, elle lui offre un de ses exemplaires… Quand j’entends ma mère me racontait tout ça, mon envie de publier un jour un livre me revient comme un boomerang !!! Je ne l’ai jamais écrit sur ce blog, mais ma mère a écrit plusieurs livres aussi. Pas du tout dans le même domaine que le mien, mais qui sait peut-être qu’elle pourrait m’aider. Je lui demande donc d’essayer de prendre contact avec ses anciens éditeurs et de demander à son amie également comment elle a fait pour publier…

Une semaine après, ma mère m’appelle, sa copine a auto publier son livre avec Amazon !! Hey mais ça tombe très bien, j’avais déjà publié un ebook il y a 3 ans sur Amazon, j’ai donc carrément déjà un compte et je sais comment ça fonctionne !!! je ne savais juste pas qu’on pouvait publier des livres brochés !!

Je me replonge dans mon doc word qui reprend tous mes récits et me voilà à passer des heures (des jours mêmes) à corriger, changer des phrases, à regrouper des histoires… Et voilà mon petit bébé est prêt à être partagé avec vous…

Il a été publié sur Amazon le mercredi 9 juin 2021

Donc si vous avez envie de poursuivre la lecture de ce que je vous ai publié dans les premières lignes de cet article, cliquer sur le lien :

Les Tribulations d’une Parisienne Célibataire

Le blog prend un nouvel élan… Mais même si certaines histoires ne sont plus disponibles ici, je continuerai de partager avec vous des bouts de vie

Laisser un commentaire