Tribulations d une Parisienne Trentenaire
J 1150 : S’expatrier ?

J 1150 : S’expatrier ?

Depuis un moment on en parle en famille, encore plus depuis 1 an et demi avec tous les événements. Partir mais où et comment ? En fait on a une idée assez précise… On en parle de manière assez utopique mais l’idée germe malgré tout dans nos têtes  

Au mois de mai, la photo proposée par la fée biscotte pour le projet Inspi Pic a pu me replonger complètement dans ce rêve d’une vie différente : m’expatrier en Thaïlande et plus précisément à Bangkok !!!

Mes phrases sont assez décousues dans cet article mais parce que pour le moment c’est assez décousue dans ma tête aussi.

Pourquoi ce pays ? Pourquoi cette ville ? Ma première rencontre avec ce pays date de l’année de mes 17 ans.  J’en suis tout de suite tombée amoureuse malgré le choc des températures, du climat, des odeurs, de la culture. Mes parents nous ont toujours fait voyager partout ! Leur leitmotiv était et est toujours d’ailleurs de nous ouvrir l’esprit à d’autres cultures. Pas de plan d’épargne mais plutôt un investissement dans les billets d’avion.

Jusqu’à cette année là, nous avions fait déjà un tour de l’Europe et pas mal de voyages au Maroc. Mais ça y est mon frère est assez grand pour que nous puissions partir plus loin. La Thaïlande a été notre première rencontre avec un pays éloigné de notre culture occidentale. J’ai tout de suite aimé l’ambiance si chaotique et pourtant très bien organisée à Bangkok : son métro aussi propre qu’un des hôtels 5 étoiles de la ville, avec les gens bien alignés pour y monter, mais aussi toutes les petites échoppes pour grignoter une spé thaï entre 2 buildings.

Et je ne vous parle même pas des autres villes et régions de la Thaïlande !!! Pour ce premier voyage, nous avions pris un chauffeur pour nous emmener jusqu’au triangle d’or en passant par toutes les grandes villes impériales. On dit que le surnom de la Thaïlande est le pays du sourire. Je vous le confirme à 100% !!!! Il y a une sorte de sérénité qui règne un peu partout… Du nord nous sommes ensuite parti à la découverte de Koh Phi Phi et nous avons fini notre voyage à Koh Sami. Bien loin des iles touristiques d’aujourd’hui. Lorsque nous y étions, nous devions prendre des lampes torches pour rejoindre le petit village par la plage. Des souvenirs juste incroyables !!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis cette première rencontre, nous y retournons tous les 2 ans à peu près. En famille ou chacun de son côté.

Cette année malgré mes 3 semaines de vacances en été, je ne partirai pas… Je me consacre à ma thèse. Mais cela ne veut pas dire pas de vacances dans l’année. Je dois rendre ma thèse mi novembre et la soutenir en décembre. Je vais donc me prendre 2 semaines complètement off !!! J’ai envie et un besoin de me ressourcer là bas. Pour le moment ma destination n’est pas encore complètement arrêtée. J’hésite encore entre plusieurs iles différentes : Koh Tao, Koh Kood etc …

Et devinez quoi … Il y a une dizaine de jours, je déjeune avec mon frère, je lui raconte que je me prépare un voyage en mode solo là bas (un article viendra plus tard sur comment j’organise ce voyage et quelques conseils de destinations en Thaïlande) … Je pense que ce moment à fait un déclic dans sa tête … Il y a 3 ans, après ses études, il est parti 6 mois à Bangkok !!! Et depuis il n’a pas eu l’occasion d’y retourner. Et là ça tombe très bien, CDD fini, plein de sous en poche, un pote là bas. Ni une ni deux il a acheté son billet et est parti ce dimanche. Depuis, il nous dit tous les jours qu’on doit tous partir là bas. Il va se chercher un job et mes parents pourront y écouler leur retraite 😉

Oui mais voilà, pourquoi nous avons tellement envie de partir. Première raison nous sommes amoureux de la Thailande !!! Et surtout un gros ras le bol de ce qui se passe en France … Pas envie de rester dans un pays qui devient de plus en plus raciste !!! Pas envie de rester ici alors qu’on ne sait pas ce qui va se passer demain (sur tous les plans). Besoin d’un endroit où tous les projets et les les rêves sont encore possibles …

Dans ma lignée de grands changements, je pense que je vais moi aussi voir les opportunités de travail quand j’y serais en novembre … Le blog changera peut être juste de nom pour y raconter mes déboires amoureux là bas 😉

%d blogueurs aiment cette page :