Tribulations d une Parisienne Trentenaire
J 1349 : Un bisounours

J 1349 : Un bisounours

Pour une fois je vais commencer par la fin : “Et ils ne vécurent pas ensemble et eurent beaucoup d’enfant”… Pourtant cette histoire aurait pu se passer comme dans un conte de fée. Mais la raison fut plus fort que tout … Commençons l’histoire du début maintenant …

images-1

Il y a deux semaines, j’écrivais un article sur les boulets … Juste après l’avoir publié, je me suis connectée une dernière en me disant que malgré tout il doit bien exister quelqu’un de bien sur ce site … Je me promène sur les différents profils … Et il y en a qui me fait de l’oeil. Photos sympa et pas mal d’humour dans sa fiche… Alléluia. Son profil m’inspire tellement que je lui envoie un premier message. Et voilà, la magie opère… En mode messages qui ne veulent rien dire, en mode gros délires. Qu’est ce que ça fait du bien !!! Le lendemain on passe sur whatsapp. C’est sympa adopt mais quand même pas très pratique pour discuter avec pas mal de fluidité. Je crois qu’on a passé la journée à textoter… Et le soir je fond !!! Il part au ski le lendemain et me demande de ne pas faire d’autres rdv adopt en attendant son retour. Tellement chou, que de toute manière même plus envie de discuter avec quelqu’un d’autre. Pendant son séjour au ski, je reçois de temps en temps des messages, et à chaque fois j’ai ce sourire niais qui s’affiche sur mon visage. C’est tellement agréable de se dire que quelqu’un pense à soit.

Les quelques jours passent assez rapidement, il rentre le vendredi soir et on doit se voir le lundi. Le week end me parait durer une éternité … Les messages continuent et je sens qu’il a vraiment hâte que l’on se voit … Cela me met quand même un peu la pression …

Enfin l’heure du rdv !!! Je le retrouve à Bastille. Comme d’habitude j’arrive en avance… Je me suis fait tous les scénarios possible en l’attendant, vous savez les meilleurs mais aussi les pires lol … Pour le pire : genre il m’a vu et hop il a déguerpi direct, et je vais attendre des heures toute seule dans le froid et pour le meilleur … Et bien juste en le voyant je savais que comme nos échanges, plus besoin de se poser des questions. Grand moment de solitude en l’attendant… Il arrive à l’heure. On marche un peu pour se trouver un endroit pour prendre un verre. On discute, et on discute … Je vois des petites étincelles dans ses yeux, je sais tout de suite qu’il est sous le charme. Je venais de passer le week end complet enfermée chez moi, j’ai besoin de prendre un peu l’air. Je lui propose donc qu’on se balade un peu. Les papotages continuent dans les petites rues de Paris entre Bastille et Saint Paul. So romantic !!!! Qu’est ce que ça fait du bien d’être regardée comme ça… J’ai envie que d’une seule chose, qu’il m’embrasse pour voir si la magie opère. Il me raccompagne jusqu’au métro, et mon envie devient réalité !!! Des bisous tous doux, qui font oublier qu’on est sous la pluie… Je rentre chez moi et lui envoie tout de suite un message (oui je sais on est censée attendre, mais j’en avais vraiment envie). Et pas de regrets, lui aussi est ravi du rdv …

Nos vies continuent et il faut redescendre sur terre et reprendre le boulot … On ne peut pas se revoir tout de suite…

Il est toujours bien présent par messages (et oui certains ne disparaissent tout de suite après un rdv)… Sauf que je le trouve trop présent. Je me rends compte, que pour un début d’histoire, il n’y a pas ces petits moments de séduction, tout est déjà trop facile. J’aime ces moments où on se demande si on lui plaît etc… Ces moments où on attend son message. Là je savais que même si je j’envoyais rien le matin, j’aurai très vite des nouvelles… Clairement, on n’avance pas du tout à la même vitesse … La semaine passe, et je désenchante … Au boulot, c’est assez compliqué aussi et du coup j’ai besoin de pouvoir m’isoler un peu le soir… On avait parlé de se voir le samedi juste pour quelques bisous après nos boulots respectifs, mais je sens que je suis irritable et je n’ai pas envie de lui faire subir ma mauvaise humeur… Je sens en plus au fond de moi que finalement c’est pas lui l’homme de ma vie (hep les mauvaises langues, c’est une manière de faire comprendre que je ne me vois pas avec lui sur du long terme)… Je lui explique donc que samedi ça ne sera pas possible, mais qu’avec plaisir on pourrait se voir le dimanche comme prévu.

Mais voilà, je me pose trop de questions et pas dans un sens positif … J’ai peur de nous faire perdre du temps en continuant… Que de toute manière l’issue sera un arrêt de ce début de relation … Mais en même temps il mérite quand même cette deuxième soirée… Peut être que mon petit coeur changerait d’avis … On devait se voir au ciné, mais finalement je l’ai invité chez moi. On a passé un moment sympa, mais décidément ce petit je ne sais quoi qui fait battre trop vite votre coeur ne pointe pas le bout de son nez … J’aurai tellement voulu que tout change pendant cette soirée, pour une fois je tombais sur un gentil, présent et à qui je plaisais à 100%… Mais mon coeur en a décidément autrement.

unknown

Et là il faut prendre son courage à deux mains parce qu’on sait qu’on va faire souffrir quelqu’un qui ne le mérite pas… Je déteste ces moments là mais déjà que j’avais l’impression de m’être transformée en connasse en profitant de lui la veille, je lui devais quelque chose de correcte… Je pensais attendre quelques jours, mais finalement j’ai préféré lui envoyer un message lui expliquant la situation ce matin … Il s’en doutait un peu, il est déçu… Je culpabilise encore plus… Je regrette tellement qu’il ne soit pas pour moi… Mais je sais que quelqu’un l’attend quelque part … Et cette fille aura beaucoup de chance… Pour moi c’est vrai un bisounours qui a plein plein d’amour à offrir et pas du tout dans un sens péjoratif

Je profite de ces dernières phrases pour passer une annonce pour lui (je lui dois au moins ça). Alors les filles, si vous avez envie d’un gentil grand garçon (il mesure 1,88 😉 ), parisien de 35 ans, avec des yeux vraiment très beaux, faites moi signe

Sur ce, je vais aller me chercher une psy pour comprendre ce qui ne va pas chez moi …

%d blogueurs aiment cette page :