J 1950 : Humeur du jour


Le fil des histoires / mardi, octobre 9th, 2018

Vous ne vous êtes jamais posé la question pourquoi vous allez toujours vers le même type d’homme et pourquoi ça ne fonctionne jamais… Depuis quelques jours je suis en pleine remise en question, à tel point que je me demande si je ne vais pas consulter quelqu’un pour mieux comprendre mon éternel schéma… 

 

 

Il est très simple, je vais toujours vers un homme inaccessible : déjà en couple, ou pas encore prêt dans sa tête pour une vraie relation… Le résultat est toujours le même. Passer un bon moment ensemble sans penser au lendemain ok, mais plus non je peux oublier…

C’est assez terrible parce que je connais mon schéma qui est sans fin mais je ne pas comment y mettre un terme justement. Je ne comprends pas mon moi intérieur qui me pousse dans les bras d’un homme pas fait pour moi…

Comme c’est bizarre, je suis capable de pouvoir aider les autres sur une situation amoureuse mais alors moi… je garde les yeux fermés… Un peu bizarre la nana. Bah en fait c’est pour ça que je ne trouve pas ma moitié, je suis trop bizarre en fait… Ou alors il faudrait que je trouve quelqu’un d’aussi tordu bizarre que moi. Donc si tu reconnais en toi un côté bizarre cher futur homme de ma vie, n’hésite pas à m’envoyer un mail… Enfin quand je dis bizarre, dans la limite du bizarre quand même… Si tu vis dans une cave juste la nuit, passe ton chemin !!!

Bon tout ce bla-bla pour dire que depuis quelques jours je suis en pleine remise en question… Je vais un peu sur les applications de rencontre mais histoire de tuer le temps que de vraiment y rencontrer mon futur mec…

Oui un peu lassée en ce moment des applis, avec ces éternelles mêmes discussions. Pas une once d’originalité ou ce petit quelque chose qui fait que tu as envie de poursuive la discussion (je parle même pas du stade du verre)

Mon problème, c’est qu’il y avait ce mec… Ce mec bourré de charme avec qui il aurait pu se passer quelque chose il y a encore quelques semaines mais où encore une fois j’ai fait tout capoter à force d’insister au lieu d’être patiente et de trouver le bon moment pour qu’on se voit… Ce mec qui a maintenant une nana…

Petite parenthèse quand je pense à lui, ça vous est déjà arrivé cette sensation de regards croisés qui ne cessent dans une journée… Au début tu crois que tu fais des films mais tu as confirmation de personnes qui remarquent la même chose que toi… Et là tu dis mais pourquoi ?

Bon désolée de cette parenthèse j’étais en pleine réflexion avec ma 2 ème personnalité dans ma tête (ou la 3 eme… je me fais trop de conversations dans ma tête, je n’arrive plus à toutes les suivre)

Bon bref, vous l’avez compris, je suis d’une humeur morose cette semaine…

Mais je pense que vraiment cela pourrait être une bonne idée de consulter quelqu’un histoire de débloquer certains trucs dans ma tête. Je risque surtout d’être hospitalisée d’office avec mes plusieurs “moi” mais bon qui ne te tente rien à rien, n’est ce pas 😉

 

 

P.S.: je suis devenue une adepte des gifs, désolée de vous pourrir les articles avec 😉

 

 

2 réponses à « J 1950 : Humeur du jour »

  1. Ah ah…. cette remise en question sent bon en fait!
    On entre dans une spirale avec les sites, on est exigeante au début, puis de moins en moins, et on va toujours vers les mauvaises personnes en oubliant que “on est des princesses”, dans le sens, qu’on se doit de se respecter et ne pas tout accepter non plus (et pourtant je suis ouverte d’esprit hein mais bon…)
    Dans la vie, on ne rencontre pas quelqu’un tous les quatre matins, mais les sites ont une offre tellement abondante que tout le monde en veut encore, encore et toujours, et que ça fausse les relations.
    J’ai fait mon “burn out des applis de rencontre” cet été. Après plusieurs expériences décevantes, marre de devoir recommencer les coucou tu vas bien tu fais quoi dans la vie, tu as des enfants? etc
    Je me suis recentrée. Sur moi. Et comme dans les films il m’est tombé dessus!
    C’était le bon moment, la bonne personne. Tout simplement. Essayer de provoquer les choses, je n’y crois plus. Même si à la base on s’était croisés sur un site de rencontres, on discutait sur messenger (en étant amis sur facebook car il m’avait inspiré confiance dès le début alors que jamais je ne fais ça) depuis plus de 6 mois, et on avait donc pu commencer à faire connaissances comme ça. La rencontre s’est faite tout simplement. Et ça change vraiment tout.
    Pense à toi, fais des choses pour toi, sois heureuse, le reste suivra.

  2. Effectivement il serait peut-être judicieux de consulter quelqu’un 🙂 Perso je vois une psy, pour une histoire un peu plus grave que de simples problèmes de relations mais je me rends bien compte que tout est très lié… Je me tourne également toujours vers des mecs qui ne savent pas ce qu’ils veulent, qui cachent toujours leur sentiments et me donne l’impression de ne jamais être assez bien alors que j’ai énormément besoin d’être rassurée (par ex : un mec qui ne réponds pas au texto, un jour ça va, l’autre non, etc…)

    Aujourd’hui j’ai bien compris que tout cela était directement lié à mes problèmes dans l’enfance : inconsciemment je me tourne vers des hommes qui me traitent comme j’ai eu l’habitude d’être traitée toute mon enfance. Du coup, je souffre, et ça marche pas…

    Et puis J’ai rencontré un mec sur tinder… il est à l’opposé de tout ce que je cherche d’habitude ! Fort caractère, musclé, poilu (c’est un peu ma phobie normalement), hyper direct dans ses propos et à chaque fois que je me dis que ça n’ira pas, et bien je me surprends à apprécié ! Finalement tout se passe très bien. Contrairement à ce que je pensais vouloir, je me rends compte que ce qui me convient le mieux n’est pas ce à quoi je pensais ! Quand il ne veut pas me voir, il me le dit clairement ! I l ne tourne jamais autour du pot en me laissant croire ci ou ça comme pouvaient le faire mes exs. C’était un peu violent au début pour mon cerveau qui n’est pas habitué mais finalement, ça me sécurise énormément car mon cerveau très imaginatif ne peut pas se faire de film dans sa tête et c’est vraiment ce dont j’avais besoin.

    On est pas forcément conscientes que ce qui est bon pour nous peut-être différent de ce que nous voulons.

    Bref, j’écris un roman mais tout ça pour dire que, oui, tu suis sûrement un schéma et tu n’en sortiras pas toute seule 🙂

Laisser un commentaire