Tribulations d une Parisienne Trentenaire
J 648 bis : Un ciné

J 648 bis : Un ciné

Mon coeur se calme enfin mais pas mes mains !!! Quelle idée de donner un RDV au ciné pour une première rencontre. C’est tellement bizarre. Et ces mains !!! Elles ne veulent pas arrêter de trembler, je n’arrive même pas à prendre ma place sur la machine. J’espère juste qu’il n’en voit rien. Une vraie ado !!! Je me détend enfin un peu en papotant avec lui. Il est vraiment sympa. Et je pense que lui aussi est un peu dans le même état que moi. Je me sens moins seule dans cette situation. 

On discute jusqu’au démarrage du film. Je suis charmée. Nous voilà plongé 2h dans le noir (très bon film au passage: Imitation game), un peu gauche !!! On gigote chacun de son côté sans trop comment savoir s’installer. Étrange d’aller voir un film avec quelqu’un qu’on ne connait pas… Film fini, il me propose d’aller boire un verre dans le quartier. On trouve un petit bistrot. Ambiance tellement parisienne… Petites bougies sur chaque table, et en fond sonore La Vie en Rose. On discute, on se découvre, on se charme. D’ailleurs j’adore ces petites rides au coin de ses yeux quand il sourit. Minuit il est temps de se quitter. Juste une bise pour se dire au revoir, et pourtant je sens qu’il hésite… Pas grave, prenons notre temps. J’arrive chez moi en ayant l’impression d’être rentrée sur un nuage et non pas à l’aide du métro. Mais voilà que faire maintenant ??? Envie d’envoyer un message mais je sais qu’il ne faut pas que je me précipite. Vous connaissez ce moment où vous commencer à dessouler et du coup vous vous demandez qu’est ce qui c’est passé. J’étais un peu comme ça. Est ce qu’il a envie qu’on se revoit ??? Je suis tellement niaise, je déteste ça !!! Et là finalement plus besoin de me poser 20 millions de questions, je reçois un petit texto tout mimi qui me fait penser qu’on se reverra très vite …

images-1

%d blogueurs aiment cette page :