Tribulations d une Parisienne Trentenaire
J 998 : La Friendzone, toute une histoire

J 998 : La Friendzone, toute une histoire

Aujourd’hui nous allons traiter THE sujet !!!! Qui ne s’est jamais retrouvé dans cette situation ? Je ne connais pas une personne à qui cela n’est jamais arrivé. Ou alors je veux bien la recette …

Mais avant de démarrer, un petit résumé des dernières semaines. Pour ceux qui me suivent sur facebook, vous savez déjà que mes semaines ressemblent de nouveau à un rythme métro/boulot/dodo. Cela s’est même accentué ces 2 dernières semaines : cours, boulot, recherche de stage, recherche de directeur de thèse (ouf ça y est sujet validé, et directeur de thèse à priori trouvé) et ne parlons même pas des révisions. Si seulement les journées pouvaient être rallongées de 24h. J’arrête de me lamenter et c’est décidé, je recommence les RDV dès que mon exam est passé. L’arrivée du printemps donne des envies de sorties et de bien d’autre de choses …

J’aborde le sujet des rencontres, du coup nous allons pouvoir passer au fameux sujet. Mais qu’est ce donc la friendzone. Selon wikipédia (merci mon ami wiki) : “La friend zone (aussi appelée friendship zone, littéralement « zone d’amitié ») est un anglicisme qui désigne, dans la psychologie populaire, une situation sociale où une personne désire avoir une relation amoureuse ou sexuelle avec une personne qui ne souhaite entretenir qu’une relation amicale. Les deux personnes entretiennent alors une relation d’amour platonique. Lorsque la personne qui ne désire pas avoir de relation amoureuse le fait comprendre à l’autre, on parle couramment d’« entrée dans la friend zone » ou de« friend-zonage ». La situation est généralement considérée comme déplaisante à vivre par la personne qui souhaiterait avoir une relation amoureuse avec l’autre. Concrètement, on parle de friend zone lorsque l’une des deux personnes ne retourne pas les marques d’affection ou les avances de l’autre, mais continue à entretenir des liens d’amitié avec elle. Selon certains psychologues, les hommes sont davantage susceptibles de vivre des situations de friend zone dans le cadre d’une relation avec une femme: ceux-ci auraient tendance à plus s’attacher à leurs amies que l’inverse, et auraient également tendance à surestimer l’envie des femmes d’avoir une relation amoureuse ou sexuelle.

images.jpg

Cette définition est plutôt pas mal mais je vais y ajouter tout de même quelques petites choses. Selon moi, parfois il est plus simple de se retrouver et de se “contenter” de cette zone pour ne pas se retrouver avec des sentiments à sens unique ou tout simplement ne pas risquer de perdre son ami. Le gros avantage des sites et appli de rencontres c’est que en général nous savons que cela match entre les 2 personnes et du coup notre confiance en nous n’est pas mise en jeu.

Le problème de la friend zone, est le risque de passer complètement à côté de quelque chose de sympathique, mais comment faire face à cette peur viscérale de perdre notre pote??? Et bien malheureusement je n’ai pas de clés à vous livrer… Lorsque je m’engouffre dans ce type de relation (d’ailleurs l’amitié homme/femme est elle vraiment possible ? moi j’y crois à moitié, mais ceci est un autre sujet) , impossible de m’en sortir et en général, j’enfouis ces sentiments tout au fond de moi et je me lance à coeur perdu dans d’autres histoires (merci tinder dans ces moments là).

Du coup je viens vers vous, enfin plutôt ceux qui ont réussi à sortir de cette satané zone. Comment avez vous fait ?????? Je souhaiterai avoir tous vos secrets. Et à mon avis je ne suis pas la seule intéressée par ce sujet …

images-1.jpg

%d blogueurs aiment cette page :