Tribulations d une Parisienne Trentenaire
J je sais toujours pas combien : Traversée du désert #2

J je sais toujours pas combien : Traversée du désert #2

Installée de nouveau dans mon petit coin cocooning pour profiter des rayons de soleil… Toujours un smoothie à côté de moi et quelques livres aussi… Ce midi je fais dos au soleil… Essayons de ne pas ressemble à un pile et à la face à la sortie de ce confinement… Genre en mode bronzée devant et en mode couleur hiver verdâtre derrière…

Mes écrits du jour seront toujours aussi futile mais au moins cela nous permet de nous changer les idées…

Pendant ce moment dans nos vies sociales (enfin rien ne nous empêche de profiter de ce moment pour passer des moments au téléphone avec ceux qu’on aime), clairement il y a des moments de bas et des moments de haut. J’ai parfois l’impression de vivre ma meilleure vie, enfin une pause dans ce tourbillon de rendez vous pro, juste à profiter tous les midi du soleil avec un bon livre chez moi… Et parfois j’ai juste envie de crier tellement je n’en peux plus de tourner en rond chez et de ne voir personne…

Bref après ce petit laïus, revenons à nos moutons… Aujourd’hui je vais vous parler des mes retrouvailles (virtuelles) avec Mr Calin…

Ayant une connaissance commune, finalement nous avons jamais vraiment coupé les ponts… Parfois un petit mot pour un anniversaire, parfois un commentaire sur une nouvelle photo d’Instagram… Et puis finalement, il y a quelques mois nous avions repris contact directement sur WhatsApp… Il venait de se séparer de sa copine, moi j’essayais d’oublier Mr Hyperactif…

D’ailleurs je vais faire un petit paragraphe parenthèse… Je sais, ce n’est absolument pas français ce que je viens d’écrire, mais je vous sais aussi intelligent, donc vous avez deviné ce que je voulais dire… Donc petite parenthèse sur Mr Hyperactif… Vous avez déjà rencontré quelqu’un dans votre vie qui est tellement magnétique pour vous, que vous n’arrivez pas à faire une croix dessus… Peut être est ce lié au gout de l’interdit… (pour ceux qui ont pas lu mon histoire avec lui, pour résumer, il a quelqu’un dans sa vie)… Quand je pense à mon ressenti avec lui, cela me fait penser à mon enfance lorsque que je voyais la flemme d’une bougie…. Tellement intrigant que j’avais envie d’y toucher alors que je savais que j’allais me faire mal… J’espère un jour réussir à couper tout lien avec lui…

Revenons à Monsieur Calin… Nous avions eu qu’une histoire d’un soir tous les deux, et donc en toute logique nos conversations sont plus sur le thème du cul qu’autre chose… Mais c’est sympa et on occupe le temps tous les deux… Sauf que doucement il prenait de la distance, jusqu’au moment où il m’a expliqué qu’il était toujours amoureux et qu’il voulait recoller les morceaux… Je comprends et lui souhaite bonne chance…

Et puis le confinement est arrivé… Plus de temps à passer sur les réseaux sociaux… Et tiens je vois une photo sympa sur son Insta… Je lui envoie un mot… On se reparle… Je lui demande comment se passe le confinement avec sa copine (je sais que ça allait bof entre eux au début de l’année)… Il est célibataire de nouveau depuis quelques mois, donc il vit le confinement seul… Très bonne nouvelle !!! Enfin pas pour son ex ni pour lui quand même.. Quoiqu’il a l’air d’avoir bien tourné la page… Plus de tierce personne dans ce tableau, c’est parfait… Les sextos fusent… Cela permet de faire passer le temps le soir…

Mais vivement qu’on puisse se retrouver autour d’une bouteille de vin dans quelques semaines

À très vite pour la suite des histoires pendant ce confinement, et oui parce que j’ai encore plein de choses à vous raconter…

Finalement pas si désert que ça cette traversée

%d blogueurs aiment cette page :