La raison ou la passion


Social / dimanche, avril 29th, 2018

Ma toute dernière rencontre m’a fait beaucoup réfléchir à ce que je souhaitais vivre pour ma vie amoureuse… Une histoire qui se construit doucement mais pas forcément avec des frissons ou une histoire qui démarre sur des chapeaux de roue (un jour je chercherai l’origine de cette expression, parce qu’elle est sacrément bizarre quand même) mais qui risque de s’essouffler à un moment donné … 

Clairement j’ai besoin d’avoir des waouhhhhh, des sensations au fond de son estomac qui nous donnent l’impression qu’il se retourne dans tous les sens… Je pense que dans une histoire qui certes peut être jolie mais où je n’ai pas ressenti, je risque de très vite m’ennuyer et d’avoir besoin de passer vite à autre chose (je fonctionne d’ailleurs un peu comme ça pour tout dans la vie). Alors oui on pourrait se contenter d’une histoire calme, qui nous donnerait l’assurance d’être avec quelqu’un mais où est le fun ????

 

 

Je n’ai pas la science infuse sur ces sujets (sinon je ne serais pas célibataire je pense lol), et du coup j’ai fait appel à vous sur Facebook pour avoir un peu vos avis… Et bien je peux vous dire que vous êtes très partagés… Et certains comme moi, aimerait connaître la meilleure réponse lol.

Voici leurs avis

  • K :

En réponse à ton post, en ce moment jolie histoire qui commence tout doux. On se connaît depuis 3 semaines je dirai. Dej, dîner, nuit où il se passe rien à part co-dodo, re nuit sage, entre temps des dej…. on apprend à se connaître, on apprécie le temps passé ensemble, on vi note histoire sans se penser de le chou et on verra bien.
Ça fait du bien de tomber sur un mec bien et qui veut pas mettre la charrue avant les bœufs. Qui vivra verra

  • R :

Dans le plus profond de mon être je me dis que vivre sans amour ça ne va qu’un temps..Car d’accord on ne souffre pas mais si demain on tombe follement amoureuse, cet homme super nous le quitterons pour quelque chose de plus fort.
La seule chose que je sais c’est que chacun nous nous apportons des choses mais que chacun n’est pas amoureux de l’autre.
Seulement ma conception de l’amour ce n’est pas vraiment cela au départ…
Quand au fait de se contenter il me semble que si l’on se pose la question c’est qu’alors nous ne devons pas nous contenter.
Je suis dans un schéma ou ma maman et ma soeur se sont contentes. Ma mère pendant 20 ans et ma soeur depuis 10 ans et franchement elles ne respirent pas le bonheur… alors vaut il mieux ne pas prendre le risque de trouver l’amour plutôt que de mourir dans une relation sans amour.

  • E :

La passion oui mais il faut aussi de la complicité et du partage qui se construit peu à peu, je dirai. Et c’est ça le plus difficile à mettre en place et à garder. De la passion pr le côté sexe et attirance physique De la complicité pr le côté vie quotidienne partage rire et confiance Donc oui un mélange des 2. Sans oublier les sentiments

  • I :

Je suis pour une histoire à vivre réelle. Passionnée et constructive

  • L:

Je suis plutôt pour une histoire qui démarre gentiment, et qui peut chambouler notre petit coeur par la suite

  • D :

Moi je suis plutôt du genre à avoir du mal a m attacher. C est de suite ou jamais. Jsuis plutot une passionnée mais ac le bon gars. Jai fait pas mal de rencontres sans avoir le ptit truc.. parfois essayé pour voir si ça allait venir mais en général non.. c est maintenant ou jamais lol

  • A :

J’ai connu plus de.belle histoire passionnels qui ont eu toute la même finalité 😊 un mélange des deux serait l’idéal tranquille au début le temps d apprendre à se connaître mais avec cette passion qui ira crescendo..
Y a plus qu’à rencontré “la personne”

  • J :

Lorsque la bonne personne arrive, peu importe la passion, d’aller vite ou plutôt doucement. A ce moment là, enfin on vit l’instant présent comme il arrive,en se posant tellement moins de question, ça sera forcément différent de se qu’on a déjà connu 😊

  • L :

Un peu amère, encore pour le moment suite à ma récente rupture, je dirais que chaque histoire a son rythme la seule chose immuable est que chacun tienne ces engagements

  • L :

J’ai été passionnelle. J’ai été cette femme qui a eu le coup de foudre pour un homme et qui s’est lancée corps et âme sur un chemin complètement inconnu et qui m’a détruite. Même aujourd’hui 4ans après je respire mal quand J’y repense. Maintenant je suis celle qui vis son histoire, sans passion destructrice, avec des habitudes et un rythme établi, avec des silences qui évitent mille mots. Avec des fous rires, de la complicité. Non je n’ai pas eu le coup de foudre pour lui, il n’a pas été une évidence au premier regard. Et pourtant je ne me vois pas tenir une autre main que la sienne. Quand je le regarde, mon monde n’est plus bancale. C’est tout doucement que ça grandit et que ça s’insinue dans mon esprit. En fait, je crois qu’on pose des pierres sur notre chemin… Et j’adore

  • M :

Le passionnel c’est bien ça pimente mais ça s’essouffle très vite après le truc plan plan non j’ai essayé mais ça marche pas non plus car pas de petit papillon pas de manque. Le must serait le passionnel avec un mec bien qui ne pense pas que que la fidélité est un truc vieu jeu

  • M :

Histoire passionnelle bien sûr …

  • E :

Histoire passionnelle à 100%.

  • T :

Passionnelle sans hésitation…mais la passion est destructrice et ne dure pas… quand elle s’éteint c’est irréversible!

  • B :

Passionnelle 😍😍😍 sinon c’est pour tromper ma solitude…

  • C :

Hum dure question mes histoires n’ont jamais duré plus de 3 mois, je partais en courant à chaque fois, je pense le prochain si possible prendre mon temps

  • J :

Aujourd’hui cela fait 4 mois que je vis une histoire d’amour que je ne pourrai d’écrire tellement c’est beau et fort .cela faisait 11 ans que j’étais en couple et au mois d’octobre 2017 il m’avoue avoir une autre relation . J’ai été anéanti je suis tombé très bas jusqu’en décembre 2017 mais avec 3 enfants je me suis relevé et je me suis inscrite sur un site de rencontre par curiosité et il faut l’avouer pour me faire dragouillé ce qui allait me faire du bien .
Je suis tombée sur mon amoureux d’aujourd’hui qui sortait d’une relation qui l’avait fait souffrir aussi .
On c’est rencontré et depuis décembre 2017 on est ensemble c’est une histoire d’amour passionnée fusionnelle et qui prend son temps aussi car nous vivons chacun chez soi mais on essaye de passer un maximum de notre temps ensemble et a chaque fois il y a ce petit moment d’excitation de se retrouver ce jeu de séduction pour ne pas que la routine s’installe notre histoire est magique

  • C :

Chaque histoire est différente, j’ai longtemps cru ne pas retrouver l’amour car j’attendais l’étincelle, ce petit truc en +
Je finissais par croire que j’étais trop exigeante, trop difficile après chaque date sans suite… J’ai compris qu’il ne faut pas forcer les choses, quand on le sent pas next! Il faut s’écouter 👍
Mais il faut continuer malgré tout à y croire car cela arrive souvent au moment où l’on s’y attend le moins 😉

 

Et toi alors, Passion ou Raison ????

 

 

4 réponses à « La raison ou la passion »

  1. Mes quelques longues relations ont toujours été des coups de coeur mais pas à la première rencontre…. Je m’explique ! J’ai toujours “vu” mes ex quelque temps avant une première fois sans forcément y faire beaucoup attention, et quelques mois après, en retombant dessus, BOUM coup de coeur… Aujourd’hui après plus d’un an de célibat je suis prête à me remettre en couple (j’espère le trouver cette année) mais je sais que je suis un peu “exigeante”, et je sais aussi que ça sera forcément par un coup de coeur. Je ne suis pas du genre à me dire ” bon ok, je ne ressens pas les papillons mais on verra” en général ça ne marche pas avec moi. Alors j’attends, et comme on dit, ça arrive au moment où on s’y attend pas alors ma foi…

    1. J’ai besoin de ressentir ce petit truc aussi sinon je sais que sur le temps ça ne fonctionnera pas non plus mais je laisse tout de même qq rdv pour voir si ça peut venir
      Je croise les doigts pour toi alors 🙂

  2. J’ai pas 50 exemples à donner 🙂
    Mais le peu de fois ou j’ai été super emballée au début ça s’est vite essoufflée parce que je me lasse vite mine de rien…
    Par contre les 2 x (dont une pendant mon adolescence) ou j’ai commencé par dire “je veux rien savoir, il est trop gentil, on est très bien amis” ben j’en suis tombée follement amoureuse par la suite et c’est monté crescendo sans que je m’en rendes compte…

    Je préfère ça… Mais, ça me fait peur aussi parce que c’est les deux fois ou j’ai souffert aussi.

Laisser un commentaire