Tribulations d une Parisienne Trentenaire
Le Stashing, ou l’art de cacher l’autre

Le Stashing, ou l’art de cacher l’autre

Le Stashing, le quoi ??? Non, vous lisez bien… Aujourd’hui on va parler d’un mode de relation que vivent certains et certaines. Mais ça veut dire quoi ce mot qui ressemble plus à un nom de meuble ikea (ou pas… il n’y a pas d’accent sur toutes les voyelles… mais je trouvais que ça faisait bien) et pourquoi en parler aujourd’hui ?

Il y a quelques jours, j’ai repartagé un article sur la page Facebook que j’avais écrit il y a quelques temps : le ghosting. Suite à cette publication, une lectrice m’a demandé si nous pouvions parler d’un nouveau mode de relation amoureuse, le fameux stashing… Alors je dois vous avouer que je ne connaissais pas du tout ce mot (WTF, je deviens has been dans les phénomènes des relations amoureuses, il est vraiment temps que je mette un point final à cette période de vide sidéral amoureux). Mais même pas peur, je prends mon clavier en main et je commence les recherches

Le Stashing, une définition

Vous l’avez bien compris, ce mot est d’origine anglo-saxon !!! To stash (donc le verbe), signifie mettre de côté, cacher ou emmagasiner pour un usage ultérieur. Il est sympathique ce petit verbe hein… Enfin jusque là rien d’horrible, en cette période de fête, je cache les cadeaux de Noël, jusqu’au jour J. Donc rien d’anormal… Sauf que si vous avez bien suivi, aujourd’hui je vous parle d’un nouveau type de relation… Là, ça devient tout de suite moins sympa vous trouvez pas… Par définition, le stashing consiste principalement à cacher sa douce moitié du reste de sa vie.

image-3-giphy-1509691396.gif

Alors pourquoi pas en tout début de relation, histoire de vivre à 2 pleinement une nouvelle relation, mais pourquoi continuer au bout de quelques semaines, mois.

Phénomène de société

images.jpeg

On connait tous cette adage “pour vivre heureux, restons cachés”, sauf qu’à mon sens pour avancer, construire, évoluer dans une relation il est essentiel de découvrir l’univers de l’autre et cela passe par la connaissance des amis et de la famille. À l’heure de la consommation de la relation amoureuse grâce aux différents site de rencontres, il est bien évident que pour certains mieux ne vaut pas mettre au grand jour sa relation, afin de se laisser des possibilités pour rencontrer d’autres personnes et pouvoir mieux passer d’une relation à l’autre.

Mais pour mieux comprendre ce phénomène, place à différents témoignages

Des témoignages

On commence avec celle qui m’a donné d’écrire cet article : L.

“34 ans , Maman célibataire depuis 7 ans presque 8. Accumulation de rencontres plus ou moins intéressantes et longues …. vivant dans un milieu assez rural il devient assez compliqué de rencontré des hommes de mon âge célibataires …. donc la plupart du temps les relations étaient avec des hommes assez jeunes mais impossible pour moi de me projeter ….

Puis cette été , dans mon petit village j’ai retrouvé cet homme (P.) avec qui j’avais plus ou moins flirté en boîte de nuit 2 ans auparavant …. on se croisait souvent mais sans rien de plus …. même en ayant des amis en commun ….
je flirtais avec un ami à lui , casé et papa mais juste un flirt platonique ….
P. commençait à se rapprochait en me taquinant. J’avoue que les hommes brute de coffre qui rentrent un peu dans le lard m’interpellent , car la drague pure me fait fuir ….
Nous avons commencé à échanger sur facebook pendant plusieurs semaines , mais à chaque fois que l’on se croisait, j’avais tendance à l’ignorer voir même le snober ce qui le rendait fou (je suis de nature très timide)…. Il a commencé à montrer énormément d’intérêt à mon sujet , se ventait d’être un mec sérieux ayant plusieurs longues relations etc ….
Je décide enfin d’accepter un rencard avec lui …. Déjà à ce moment là, il a commencé par vouloir aller dans un endroit où l’on pouvait passer inaperçu : il voulait éviter les ragots de petits villages. Choses que j’approuvais totalement .
Par contre pour prendre une décision à savoir,où aller , que faire il était incapable de prendre l’initiative…. Au final on s’est retrouvé dans un ciné à 50 km de chez nous. Je ne vous raconte même pas le choix du film qui fut encore plus chaotique : Valérian ( un grosse daube).  Du coup on s’est mis à parler et délirer tout le long du film … la soirée se termina à 4 h du matin avec juste qq bisous ….

Le lendemain rebelotte on s’est retrouvé à faire du 4×4 jusqu’à l’aube.

Il était pour nous impossible de se lâcher : on a commencé aussi à discuter de nos envies, ce que l’on voulait de l’autre ….. Lui m’avoua avoir eu une grosse déception auparavant et ne savait pas réellement ce qu’il voulait ( sa franchise me touchait ) moi je lui disais que je ne voulais pas être un coup d’un soir et basta ….

Le surlendemain toujours impossible de se lâcher … Et cela a duré quasiment un mois. Nous étions très fusionnels, le courant passait super bien.  J’avais déjà sombré dans les sentiments amoureux !!!

On partait en virée en pleine nature, il était avenant, calin au top, mais toujours ce soucis de ne pas vouloir se montrer ….

Puis vers mi septembre il commençait à être moins présent, moins de sms ( il mettait énormément de temps à me répondre …). Je commençais à en souffrir. Il m’expliquait que rien ne servait de courir …. Mais moi j’en voulais plus , j’étais tombée amoureuse …..

Puis me voilà ancrée dans une spiral d’attente, d’espoir, de doute ….

Pourquoi ne veut il pas assumer notre relation ? Je n’avais même pas le droit de mettre un pied chez lui : il m’expliquait qu’il ne savait pas encore ce qu’il voulait réellement …. qu’il avait peur de souffrir à nouveau ….

Puis les sms s’espaçaient, j’avais l’impression de le solliciter constamment contrairement à lui …. cela devenait obsessionnel de mon côté , lui paraissait calme tranquille , il ne disait jamais rien ….

J’avais tendance à lui taper des crises pour essayer de le faire réagir , il me laisser redescendre et revenait tranquillement, sans s’énerver a me faire rire, et je tombais dans le panneau à chaque fois !

Même si on ne se voyait que le mercredi soir de 21h à 7h ( c’était très dur de le faire venir avant pour le faire manger, et il refusait aussi souvent le café du petit déjeuné …)

Il s’engageait néanmoins à ne voir que moi et espérait que ce soit pareil de mon côté …

Mais bon au bout de 4 mois, des crise à répétition, à faire sa Life et ne pas me solliciter je souffrais de plus en plus ….

J’avais l’impression d’être qu’un plan Q. À ça il me répondait : “tu serais qu’un plan Q je ne resterai pas dormir , ou je ne passerai pas des soirées sans forcément qu’il y est du sexe …”

Du coup j’avais l’impression d’être un bête noire qu’il avait honte de montrer … alors que tout notre entourage était au courant que l’on se voyait …..

Il était impossible de lui parler, aucun mot sortait de sa bouche à part des « je sais pas »
Il était complètement bloqué, une retenue émotionnelle complète ….

La seule chose qu’il arrivait à dire : “je ne veux pas que ça s’arrête entre nous , mais je ne me sens pas capable de te donner plus , je suis tétanisé”

Moi j’étais dans un état tél que je n’arrivais plus à travailler , je passais mon temps à pleurer, à avoir peur, à ne pas savoir ce qu’il avait vraiment dans la tete ….

Il ne me montrait pas réellement de considération et passer son temps à me donner des excuses à 10 Balles pour dédramatiser les situations …. je gobais tout ce qu’il me disait mais intérieurement je ne savais plus qui j’étais …..

Ces 4 dernières semaines je me retrouvais tous les matins et tous les soirs à pleurer, au point d’être en arrêt de travail pendant 15’jours…. un mal être horrible qui me rongeait de l’intérieur ….

Un mec incapable de décider s’il voulait qqch ou pas avec , moi au bout de 4 mois je voulais savoir où aller !!!!!

Puis mercredi dernier, je décide enfin d’avoir une discussion sérieuse, de lui exposer mes attentes qui ne visaient pas la lune, qui demandaient juste d’accepter notre relation et de partager des choses autre que chez moi et entre 21h au lendemain matin …..

Il était mal, très mal, mais incapable de me donner une réponse, je le sentais ronger de l’intérieur , perturbé, tourmenté …. me répétant toujours le peu de choses : « je ne sais pas où je vais , je ne sais pas si je veux me caser ou garder ma vie de célibataire, j’ai bcp trop souffert avant , j’ai peur »

J’ai essayé de le rassurer …. mais en vain …..

J’ai donc mis un terme à notre relation à contre cœur , car je ne me voyais plus vivre comme ça , toujours dans l’attente , le manque de considération , la 6 ème roue du carrosse , l’option ….

Donc à l’heure actuelle concernant le Stashing…. j’ai deux solution : soit là il réfléchit qq temps et se met un coup de pied au cul pour me récupérer car il a réellement des sentiments …. soit il se rend compte qu’il ne voulait qu’une relation légère sans engagement.

Difficile, cette situation, qui peut nous faire perdre complément confiance en nous, en ce qu’on vaut etc… L., je pense que tu devrais mettre un vrai terme à cette relation qui te détruit à petit feu

Place à M. qui est en plein dedans :

“Et bien je fréquente quelqu’un depuis 1 an et demi. Notre relation a débuté en tant que Sexfriend, puis petit à petit on a commencé à partir en week-end, se faire des restes etc…
Il a rencontré des amis à moi déjà mais moi personne de son entourage, ni ami ni famille.
Je ne suis pas “amie” avec lui sur aucun réseau sociaux.
Selon ces dires ses amis sont au courant que j’existe mais ne savent pas à quoi je ressemble
Mais M., que lu réponds tu à ça, pourquoi il ne raconte même pas de détail sur toi à ses amis ?
P., nous raconte elle aussi son histoire :
Disons que j’ai fréquenté un mec pdt quasi 3 ans. J’ai été clair dès le début sur ce que je voulais (une relation sérieuse). Qd on voyait nos amis communs on s’affichait pas normal au début… j’avais de ses nouvelles pas assez régulièrement à mon goût… quand on était ensemble tt allait bien même si au final on faisait pas trop de sortie. Il était par contre à me faire des crises quand je lui repondai pas : m’appeler plus de 20 fois au milieu de la nuit…
Au final au bout de quelques mois il m’a sorti que j’étais sa femme (pour moi, ça signifiait officialisation) mais tout ça pour me laisser tomber une semaine après… et ça à peu près après 2 ans. Il a mis fin à notre relation à l’été 2016 tout en continuant à m’envoyer des messages régulièrement. J’ai fini par lui dire de ne plus le faire (je bosse dans une boîte d’intérim et il y est intérimaire. Mais on se connaissait avant). On a donc arrêté d’avoir une quelconque relation (plus sur les réseaux sociaux/téléphone…). Jusqu’en mai dernier où ds le cadre du travail nous nous sommes revus et dans la foulée. Il m’a envoyé un sms pour me dire qu’il avait fait le con qu’il voulait qu’on se revoit sérieusement… blabla je suis bien sûre retombée dans ses bras. Tout allait bien au début même si encore une fois on ne s’affichait pas ensemble. Et puis bien sûr au bout de quelques semaines toujours pareil… je suis parti à l’étranger pendant quelques semaines et j’ai eu la très mauvaise idée de lui envoyer une lettre avant mon départ. Je lui demandais d’être patient (au vue de notre relation passée je suis restée sur la réserve et je n’allais pas vers lui et il me le reprochait) et qu’au final je souhaitais juste que lui et moi soyons heureux… rien de plus. Je n’ai pas eu un seul message ou quoi que ce soit avant mon départ. Pendant mon voyage j’ai réalisé qu’au final je pouvais pas passer ma vie à l’attendre et que ça pouvait pas continuer. A mon retour j’ai reçu un message de sa part me disant “il faut qu’on parle, j’ai reçu ta lettre on a un problème “.  En revenant j’ai, qui plus est, appris qu’il avait essayé de prendre contact avec une de mes collègues et amies qui connaissant la teneur de notre relation l’a vite stoppé… il lui a sorti qu’il voulait juste faire connaissance (lol) et que de toute façon lui est moi c’était pas sérieux… depuis je ne réponds pas à ses messages quand il souhaite qu’on parle je lui mets des bons gros vents… Mais ça ne l’arrête pas… pas plus tard qu’hier il m’a dit en effet c’est peut-être pas une bonne idée après tout et il m’a demandé si on pouvait pas se revoir une dernière fois… qu’on y trouverait notre compte tous les 2 …
Après d’un point de vue plus personnel ma confiance en moi qui était déjà pas très élevée en a encore pris un coup… je lui ai jamais demandé quoique ce soit à part qu’on soit ensemble. J’ai juste l’impression de m’être battue pour rien (contre le fantôme de son ex/ de son enfance et tt ce que ça entraîne à l’âge adulte).

Alors pour moi, ton histoire est encore plus complexe qu’un simple Stashing… ce cher monsieur ressemble plus à un pervers narcissique. Cours, fuis et surtout ne lui répond plus.

P. 32ans, ne le vit pas mais en revanche, elle le fait vivre et elle vous explique le pourquoi du comment …

“Bon à dire vrai je ne sais pas par où commencer…
Donc je l’ai rencontré sur le site adopte on s’est beaucoup et longtemps écrit et parlé avant de se voir parce qu’il ne me plaisait pas plus que ça physiquement.
Finalement on s’est vu, revu, embrassé et ça fait presque 6 mois qu’on est ensemble mais je ne le présente pas. Les gens pensent que je suis toujours célibataire. En fait j’assume pas son physique hors norme. Et je dois avouer que le fait de me sentir comme célibataire c’est jouir de cette liberté chérie dont j’ai besoin. C’est pas que j’ai honte de lui mais il fait 130kg pour 1m80 il est rasé avec une grosse barbe et plus de 20 ans de rugby à son actif. Du coup dès qu’on sort parce que oui on sort 😉 (mais jamais dans mon secteur je ne me sens pas à l’aise…) tout le monde nous regarde et non promis c’est pas qu’une impression! Il est badboy ! Une grosse tête atypique qui vient des cités.  Il est un peu un “parrain” et moi je suis la petite blondinette pas épaisse qui vient d’une famille un peu bourgeoise donc on a rien à voir l’un l’autre. Et puis vraiment me sentir célibataire ça me fait me sentir libre et ne pas avoir de compte à rendre, faire ce que je veux c’est juste génial mais pour autant je ne vais pas voir ailleurs ou m’inscrire sur un site non non hors de question.”

Et lui comment le vit il ? Est ce qu’il t’en parle. Ça ne doit vraiment pas être facile à vivre pour lui. Bon il doit certainement y trouver son compte aussi.

Que faire si on se retrouve dans cette situation

Si vous vous reconnaissez dans ces témoignages, essayer de prendre un peu recul et posez vous les bonnes questions sur votre relation… Pour certains cette relation peut complètement leur convenir, certaines personnes ont besoin de mettre leurs différents statuts sociaux dans des cases et ne pas les faire interagir entre elles. C’est un mode de vie. Si vous êtes heureux/ses rien ne sert de se lancer dans 20 millions de questions

En revanche, si vous en souffrez, alors là il faut se demander si cette relation est vraiment saine pour vous et si le jeux en vaut la chandelle …

tumblr_oabcap5D1T1vtq891o1_400.gif

Et toi tu as vécu ou tu fais vivre cette situation ?

%d blogueurs aiment cette page :