Tribulations d une Parisienne Trentenaire
Les chroniques de Didi: A la recherche du bonheur!

Les chroniques de Didi: A la recherche du bonheur!

Dernièrement on m’a fait remarquer, notamment par le biais d’un vidéo YouTube d’une certaine « Esther » que le bonheur c’est où on veut et quand on veut.

On a souvent tendance, moi la première, à attendre toujours après quelque chose pour être heureux : « je serais heureuse quand j’aurais perdu 10kg », « je serai heureuse quand j’aurai changé de job », etc… mais en vrai, si je perds 10kg et que je change de travail, serais-je plus heureuse ?

Il en va de même pour la vie de couple,  la quête du bonheur passant par la vie à deux et la fondation de la famille. Étais-je plus heureuse en couple ? Par moment oui, et souvent je ne l’étais pas car rempli de doute et de peur déposé au fond de mon âme par des actes et des paroles de l’être aimé.

Du coup en ce moment c’est méga remise en question : si le bonheur ne dépend que de moi, pourquoi ne suis-je pas heureuse ? Pourquoi ai-je le sentiment de devoir trouver ma moitié pour être enfin accomplie ? Et donc de perdre du poids pour trouver cette moitié (être mieux dans mon corps et retrouver confiance en moi), ainsi que de changer de job car je ne me sens pas bien dans celui-ci (et que ça mine mon moral)…. Je me sens un peu dans un cercle vicieux : trouver l’amour pour être heureuse mais il faut être heureuse pour trouver l’amour !

De la même manière je me trouve dans le cercle vicieux du chat noir : je suis une vraie poisseuse, sauf que la poisse attire la poisse… donc comment en sortir ? Ça marche aussi niveau mec, j’attire boulet sur boulet ! Dans l’idéal je dirais qu’il faudrait que je tombe enfin sur un mec bien pour sortir du cercle… mais ça je n’ai pas réussi en 30 ans !

Résumons, c’est à moi de choisir d’être heureuse avec les cartes que j’ai en mains. Certaines ne me plaisent pas donc, à priori, il suffit de les changer ! Facile à dire, mais pas facile à faire !

J’ai essayé de voir la vie du bon côté, de faire plus de sport, voyager, rencontrer de nouvelles personnes… mais dans le fond rien n’a vraiment changé… j’ai finit pas déménager solo car pas d’amis disponibles, les mecs que je rencontre sont sans intérêt, je n’ai pas encore repris confiance et je suis toujours dans le même job, faute d’en trouver un autre…

Je me dis quand même les gens qui font leur vidéo psy sur YouTube, ils baratinent un peux beaucoup ! Je me demande s’ils ont déjà eu une période dur et seul dans leur vie !

Bref, je continue à fond tout ça, on sait jamais… ça finira peut être par payer !

%d blogueurs aiment cette page :