Tribulations d une Parisienne Trentenaire
Les chroniques de Didi: “les sextos”

Les chroniques de Didi: “les sextos”

Lors de mes déambulations dans l’univers des sites de rencontres, j’ai découvert une population assez intéressante ! Je les appelle les « sextoteurs » !

Cette population est assez diversifié : grand, petit, jeune, vieux, moche, beau….. Mais tous ont un point commun : ils aiment sextoter mais ne vont jamais plus loin.

J’ai essayé d’en approcher quelques-uns afin de faire une étude ethnologique.

Bon il faut dire la réalité, il s’agit en grande majorité de mec plutôt bien gaulé, genre 1m80, 80kg de muscle et un sourire spéciale Colgate ! Ce qui ne m’a absolument pas dérangé pour mon étude je vous rassure !

Donc à l’approche, il semblerait que cette population soit assez « normal » (qu’est-ce que la normalité ? vous allez me dire !) ; profil classique, assez rempli, il est noté dans leur profil qu’ils cherchent du sérieux, on va leur parler (on sait jamais ça pourrait être un mec bien).

Puis au fur et à mesure de la rencontre virtuelle, et en général assez rapidement, les petits messages du genre « tu fais quoi dans la vie ? » se transforme en « est-ce que tu te caresse de temps en temps ? »…

Là, premier réflexe, tu te dis : « mais qu’est-ce qu’il lui prend ? » ou « crois-t-il vraiment m’attirer en disant ça ? »

Par pure recherche (et aussi car y’en avait des sacrements mignon quand même), j’ai décidé de rentrer dans leurs jeux pour voir où tout cela pouvait nous mener !

Et ben je vous le donne dans le mile : pas bien loin ! Que de mots et de blablaa, souvent de plus en plus gore, à la limite du porno bas de gamme ! Ils se sentent d’un coup poussez des ailes sur les parties intimes et se lancent dans des textos à la limite de l’insulte pour les droits de la femme !

Sans vraiment trop en dire c’est presque un monologue qu’ils se font tout en se « caressant » l’entre jambe….

Une fois terminée, y a 3 cas de figures majeurs :

  • Le mec donne plus de nouvelles. « que de la gueule » comme on dit. Il n’ose même pas nous voir en vrais !
  • Le mec reste bloqué dessus : tous ses messages sont insipides et ne parlent que de sexe ; mais toujours exactement la même chose (sans doute ce qui l’a fait jouir la première fois) : un disque rayé !
  • Vous vous demandez ce qui a bien pu lui prendre de croire que vous étiez le téléphone rose et vous n’avez, du coup, plus l’envie de le connaitre plus !

Tout cela pour dire : « messieurs, pourquoi ? »

Évidement que parler de sexe et envoyer des sextos fait partie du jeu, mais un minimum de bienséance serait la bienvenue ! Nous émoustiller : OK ! Nous prendre pour votre sextoy : NON MERCI !

MÉMO à l’usage de cette ethnie qui nous est chère:

OUI pour les « j’ai envie de toi », «  je vais prendre une douche tu me rejoins ? », etc…

NON pour les « je suis en train de me branler, je vais te troncher t’auras tellement mal », « envois moi une photo que je me termine sur tes seins », « je vais te voir, t’auras pas le choix c’est levrette dans les toilettes », etc…

La recherche sur cette ethnie indisciplinée étant terminée, je retourne à la recherche de nouvelles populations cachées !

%d blogueurs aiment cette page :