Tribulations d une Parisienne Trentenaire
Les chroniques de Didi: suis moi je te fuis, fuis moi je te suis…

Les chroniques de Didi: suis moi je te fuis, fuis moi je te suis…

J’aimerai bien comprendre l’être humain !

Pourquoi quand une personne ne s’intéresse pas à nous, nous avons tendance à l’apprécier encore plus ? Et à l’inverse, pourquoi nous avons tendance à fuir les personnes qui s’intéressent à nous ?

Est-ce signe que ce n’est pas la bonne personne ? Ou est-ce simplement la nature humaine qui est faite comme cela ?

Aujourd’hui avec les réseaux sociaux et les sites de rencontres, c’est encore plus flagrant : vous flashez sur un mec, vous commencez à discuter, et de votre côté c’est un coup de cœur. Alors vous essayez d’alimenter au mieux la conversation mais plus vous essayez d’en savoir plus sur l’autre, voir même de vous voir, moins la personne répond, quitte à carrément vous bloquer.

En ce moment je suis plutôt dans le sens inverse, il y a quelques temps, quand j’ai repris les sites de rencontres, j’ai discuté avec un mec que je trouvais sympa sur le moment. Dès le départ il était assez pressant sur le fait de vouloir me voir mais depuis ma rupture j’ai décidé de me faire passer moi et mes activités avant tout, du coup pas toujours dispo pour rencontrer ces messieurs. On ne s’était pas encore vu qu’il m’appelait déjà tous les jours (je déteste le téléphone donc impossible pour moi de décrocher à chaque fois) ! Monsieur voulait apprendre à me connaitre. En soit c’est super touchant et gentil mais dans la réalité c’est surtout très lourd! Et plus il voulait me connaitre moins j’avais envie de le rencontrer. J’ai fini par lui proposer une sortie. Qui c’est bien passé bien qu’il n’y ait pas eu de grande conversation, et avec cela de grand feeling. Après ça c’était pire, limite s’il ne fallait pas s’appeler 3 fois par jours… j’ai mis de la distance mais monsieur s’accroche.

Vous me direz : simple : il suffit de mettre fin à tout ça ! Je n’y arrive pas ! Je pensais qu’il se lasserait avec le temps !

Plus il essaye de s’incruster dans ma vie et plus j’ai envie de fuir ! C’est un peu comme s’il était une sangsue qui vidait mon énergie positive et pour le moment je préfère me préserver !

Quelques temps après il a enfin commencé à me laisser respirer. Et bien sûr, au lieu de laisser faire j’ai fini par le relancer… pourquoi??? Aucune idée!!!

L’intérêt de cette histoire soulève un point essentiel des relations hommes/femmes : pourquoi s’accroche-t-on à une personne qui n’est vraisemblablement pas intéressé ?

%d blogueurs aiment cette page :