Tribulations d une Parisienne Trentenaire
Persister ou tout stopper

Persister ou tout stopper

Après le sujet sur “le bonheur” et comment vous aviez fait pour avoir ce petit déclic pour vous autoriser enfin une belle histoire, un deuxième article coulait de source… Un sujet qui a été proposé une nouvelle fois par l’une d’entre vous (merci mille fois pour vos interactions et participations, c’est bien tout cela qui donne envie de continuer l’aventure avec ce blog) : Est-ce que dès le début d’une relation (genre première semaine) vous avez senti au fond de vous que c’était le bon ou au contraire, que ça ne durerait pas. Et qu’avez vous décidé : persister ou passer son chemin ?

Encore une fois, vous avez été nombreuses à partager vos expériences (et encore une fois je vous remercie pour vos retours… oulalala trop de merci aujourd’hui).

Je suis plutôt partisante de suivre mon instinct, écouter cette petite voix au fond de moi…

 

La preuve en est avec une de mes anciennes histoires “Une courte mais jolie histoire“, bon je n’avais pas tout stoppé juste après un seul RDV, j’en ai laissé passé plusieurs… Mais il manquait ce je ne sais quoi pour avoir envie de continuer…

Ceci dit, je suis toujours célibataire aujourd’hui, donc je ne suis vraiment pas le bon exemple à suivre… Peut être que la prochaine fois, je devrais essayer sur un plus long moment, histoire de changer un peu mon cercle vicieux répétitif

Et du coup, vous ? Comment réagissez vous ?

Place à vos expériences :

Athéna, du blog Les Amants Voyageurs :
Pour nous, c’était il y a presque 13 ans, j’avais à peine 22 ans. Mon boss est venu me présenter mon nouveau collègue. On s’est salué et rien d’autre. Le soir même, il me manquait… Je ne pouvais rien faire d’autre que de penser à lui… j’étais en couple à l’époque. J’ai donc quitté mon ex en moins d’une semaine. Au bout de 15 jours nous nous sommes embrassés pour la première fois et je me rappelle avoir ressenti autant de bonheur que d’angoisse. Quelque chose en moi m’a dit que c’était le bon, le “pour toujours”… ça m’a fait peur car j’étais hyper jeune… mais c’est comme ça. 2 mois après on emmenageait ensemble et il se retrouvait à genou pour me demander ma main… On a un peu lutté parce que tout le monde nous prenait pour des fous mais finalement, 13 ans après et 10 ans de mariage plus tard, nous sommes toujours aussi amoureux et heureux, nous regardons dans la même direction et nous avons les mêmes rêves. Au fond, je crois que mon 6eme sens ne m’avait pas trompé.
C :
Premier rdv 3 juillet j’y suis allée sans grande motivation et paf…. oui je ressent une différence flagrante comparé aux autres rencontres… petite discussion de notre vendredi soir dixit Mr. … il faut prendre le risque de voir tout s’effondrer si l’on envisage de construire quelque chose ..😁 donc depuis 4 mois nous prenons le risque …
A :
Il y a 7 an je suis tombée sur un mec génial où je me suis dis “ce sera le père de mes enfants”. Puis mariage au bout d’un an. Puis coup dans le dos, mensonges… J’ai voulu le quitter après 3 ans mais surprise, j’ai appris ma grossesse. Donc je suis restée… Rebelote, j’ai voulu le quitter 2 ans après puis re bébé inattendu. Mais là aujourd’hui les enfants ont 2 et 4 ans et ce qu’il s’est passé entre nous est tellement ignoble qu’il est temps qu’on se sépare pour de bon cette fois ci. il est enfin d’accord avec moi. y a plus qu’à….
N :
J’avais eu un coup de foudre 3 semaines auparavant et on avait démarré notre histoire comme si c’était une évidence que lui et moi on soit ensemble. Finalement au bout de 3 semaines monsieur s’est rendu compte qu’il n’avait pas développé des sentiments amoureux et par conséquent n’en développerait pas. Et moi j’avais déjà le cœur touché : j’avais eu un vrai coup de foudre, ça ne m’était jamais arrivé. Et pendant que monsieur se décidait, j’ai commencé à parler avec Fred sur badoo, comme si je sentais au fond de moi que ça allait se finir avec l’autre. Finalement il a rompu : j’avais mal au cœur. Et au moment où Fred m’invite je me suis dit pourquoi pas ? J’y vais j’ai rien à perdre on verra bien. Et le rendez-vous se passe : j’me suis dit ça le fera pas de tte façon. À la fin du rendez-vous il m’embrasse passionnément et on s’est embrassés comme ça jusqu’à ce que le dernier RER me ramène chez moi. Lui ne voulait pas de relation sérieuse au départ et 3 ans et demi après, on en est là tous les deux. Au début si mon ex m’avait dit “viens on retente”, je l’aurais laissé mon Fred. Mais là pour rien au monde je veux le laisser.  Voilà ma petite histoire 😅😅
M :

Après plus d’un an et demi de célibat, divers applications testées, AUM, HAPPN & TINDR, voilà que quelqu’un m’interpelle. sa photo de dos suscitait ma curiosité, nous nous matchons.

Après 15 jours de discussions variées et très plaisantes, nous nous donnons rendez vous autour d’une timbale, suivi d’une nuit des bassins, un spectacle nocturne assez sympa. et nous discutons, rions. aucun des 2 ne voulaient partir …

dès cette soirée, j’ai su que c’était le bon, au moins pour un certain temps 🙂 un peu le coup de foudre … 🙂

S :
Des fois on peut sentir les deux. Que ca fonctionnera et d’un autre côté des signes que ca ne fonctionnera pas. Très ambiguë comme situation….
P :
Pas plus tard que mercredi 1er rdv. Le mec était different de sa photo. Sympa mais pas accrocheur. J’ai pas eu l’étincelle et pas à l’aise. Il voulait me revoir moi non. J’ai été honnête je lui ai dit.
A :
Direct ça se sent … j’ai réussi à faire confiance à mon instinct après avoir plusieurs fois tenter des histoires dont, au fond de moi , je savais très bien que ça allait être galère… faut se faire confiance et écouter sa tête un peu plus que son coeur 😉
C :
Avant je ne m’écoutais pas. J’avais une petite voix qui me disait que c’était voué à l’échec. Certains points ne trompent pas. Aujourd’hui j’arrive à sentir dès le début si ça ne mènera nul part. Mais de là à savoir si c’est l’homme de ma vie… Pas encore… faut du temps 😊
M :
Moi j’ai tjs laissé une chance et finalement bah j’ai très souvent galéré pour rien… C’était pas les bons….
K :
De nombreuses fois je ne me suis pas écoutée. J’ai laissé des chances incalculables pour des déceptions encore plus grandes a chaque fois. Et puis sans crier gare, sans y croire un instant un petit bonhomme a fait son apparition. Il a tout ce que j’ai toujours voulu et m’apporte encore plus que je ne pouvais imaginer
A :
Oui pour moi c’est vrai…. Rencontré à l’âge de 22 ans… 2 ans de relation très fusionnelle…. Puis rupture parce qu’on était trop jeune je pense… On s’est retrouvé 10 ans après 💜 et on ne se lâche plus 💜
C :
En général et très malheureusement je n’écoutais pas les signaux “rouge rouge on arrête” émis par mon cerveau..avec le recul j’aurais pu m’épargner quelques cons..par contre pour mes deux longues histoires (24 ans divorce et 13 ans veuvage) j’ai senti à la deuxième minute que c’était pour longtemps
C :
oui un ressenti une certaine évidence 🙂
Et toi tes expériences ?

%d blogueurs aiment cette page :