Tribulations d une Parisienne Trentenaire
Une Femme 2.0 : Julia

Une Femme 2.0 : Julia

Ce week end, je vous ai demandé quel type de sujet vous aimeriez lire sur le blog… Beaucoup en sont ressortis mais un particulier a attiré mon attention : vivre en couple mais séparément ? Hein quoi ? Vous avez pas compris cette phrase ? En gros c’est avoir une vraie relation exclusive mais sans avoir ce besoin de s’installer ensemble Ce n’est pas la majorité des couples qui choisissent ce mode de fonctionnement, mais ce n’est pas exceptionnel non plus. Il existe un besoin de garder une certaine indépendance et finalement ne garder que les bons moments. Ne pas s’embourber dans une certaine routine en fait…

Julia vous raconte son histoire et aimerait avoir un retour d’expériences pour celles qui vivent ce type de vie:

“38 ans , en couple depuis deux mois chacun chez soit. J’utilise les sites de rencontres depuis mon divorce cela fait plus de 11 ans. Pendant une soirée entre copines , on s’est créé des profils pour plaisanter, on s’amusait à chercher des mecs pour voir si on connaissait bien les goûts des unes et des autres. J’ai un peu tout essayé, de badoo à élite en passant par adopte … mais à vrai dire ce sont toujours les mêmes profils que l’on croise d’un site à un autre. Au départ, j’y allais pour passer le temps , faire des sorties , boire un verre en charmante compagnie le samedi soir ou j’étais en mode maman célibataire. Histoire aussi de retrouver une féminité. En plusieurs années je ne compte pas le nombre de rencontre , concluante ou pas d’ailleurs. Je pense qu’il y a de tout sur les sites , il ne suffit pas de rencontrer « la »bonne personne mais il faut y en avoir envie , c’est surtout une question de moment qui arrive dans une vie. J’ai fait des rencontres sans lendemain, des belles rencontres où j’ai même gardé des amitiés sincères et profonde . J’ai rencontré l’amour aussi, plusieurs fois. Ou lui n’était pas libre , ou tout simplement pas près . Puis un jour alors que je voulais faire break avec les sites de rencontres, ( j’avais vu ça comme un défi , sur 35 ans . Fr ) L’évidence, oui l’évidence c’est le nom qu’on a donné à notre amour . Que l’on veut se tatouer. Lui , qui regarde mon profil mais qui me charme pas , qui visite encore, alors je fais de même. Je pensais même qu’il n’avait pas d’abonnement. Pas mon style mais une description plus que réfléchie qui ne collait pas a son physique atypique. 49 ans divorcé et papa. La vie ne l’a pas épargné. Expatrié pendant 28 ans en Russie , il a un physique de voyou du kgb. Je me suis dit , aller encore un boulet, je vais m’attirer que des ennuies , car oui je tombe toujours amoureuse des briseurs de cœurs . Sur son profil était inscrit pas de plan d’un soir… wouhais wouhais ils mettent tous ça. Mais voilà, pour une fois , un homme sincère. Il commence à me parler après deux jours de chasser croiser, et la boummm en plein cœur , une évidence , tous les deux on y croit pas … il ne veut pas précipiter les choses et on se voit que 5 jours après le premier message. Durant ce temps on s’écrit tout le temps. Et puis le premier appel. sa voix juste magique. Je suis sous son charme. Je ne l’ai pas encore vu et ses photos laisse peu de place à la rêverie car il porte ses lunettes de soleil. Quand on s’est vu, le premier mot échangé et le premier regard c’était comme si on s’était quitté 20 ans plus tôt et qu’on se retrouvait enfin. Très galant , il me sera dans ses bras comme si je lui avait manqué depuis ces 5 jours interminables. Lui qui est vieux jeu , m’a embrassé le même jour mais m’a fait patienter pour le reste… comme quoi il y a des hommes qui ne sont pas attirés que par ca! Très romantique, il m’a offert notre première nuit pour la nuit de noël. Malgré le fait que nous avions déjà dormi 5 fois ensemble avant cela. Il ne me dit pas tous les jours qu’il m’aime. D’ailleurs il n’aime pas ce mot , il préfère adoré ! Il est très spirituel, il aime se perdre seul dans les églises. Il m’envoie une photo et en riant je lui dis tu veux m’accompagner devant l’hôtel. Et il repond j’adorais ça. Il était sérieux. Étant déjà marié à l’église je ne peux pas , il était très déçu mais pas évincé, il me dit la mairie alors … s’en suit une très longue discussion sur le mariage ,la vie de couple , la famille , la famille recomposée. Donc voilà il rêve que je porte son nom, parce qu’à ses yeux je suis une femme exceptionnelle et surtout l’amour de sa vie. Mais ne veut pas partager son quotidien avec les enfants et moi. Est ce égoïste ? Certain le dirons , mais moi je trouve au contraire que c’est courageux de prendre l’initiative de préserver notre couple mais aussi les enfants. Nous sommes un couple à part entière , pas un instant sans qu’il y ait ce fil rouge qui nous relie. Le projet de ce mariage , n’est pas un rêve comme il me l’a précisé mais réellement un projet d’avenir commun , car pour lui rien ne serait plus beau que de me présenter étant que son épouse légitime.”

Il n’existe pas de manière “idéale” de vivre son couple, c’est vraiment une histoire d’une rencontre entre 2 personnes. L’important n’est-il pas de vivre heureux ?

%d blogueurs aiment cette page :