Une femme 2.0 : Léa


Femmes 2.0 / samedi, janvier 20th, 2018

Il existe de plus en plus de sites et applis de rencontres… En fonction des origines, en fonction de nos hobbys… Pour certains (je dirais même la majorité !!!), ce sont les femmes qui contrôlent l’accès aux discussions etc… Tous les jours je vois une nouvelle pub défilé sur mon fil d’actualité de Facebook pour me présenter une nouvelle appli… Si ces créations sont en modes expansion c’est que nous sommes aussi de plus en plus de célibataires, et surtout des célibataires utilisateurs de ces modes de rencontres. Nous sommes dans une vraie jungle des rencontres 2.0. Peut être qu’un jour nous arriveront au stade présenté dans un des épisodes de la saison 4 de Black Mirror (je vous laisse découvrir la nouvelle saison est oufissime, avec encore plein de belles critiques de notre société). Bon bref tout ça pour dire que nous sommes nombreux dans cette jungle de la rencontre idéale… Comment le vivons nous, quelles expériences pouvons nous en tirer ? Aujourd’hui on retrouve une femme 2.0 pour nous raconter son vécu. Notre chère femme 2.0 du jour est Léa : 30 ans, célibataire depuis février dernier après une relation (ahhhh le fameux cap des 7 ans !!!). Après cette séparation, avec en plus la perte de nombreux amis (que finalement avec du recul, elle renommerait “pote”), il lui a fallu quelques mois pour se reconstruire !!! Un besoin et une envie de nouveaux projets avec de belles réussites. Donc cette période a été concrétisée par l’achat d’un nouvel appart, celui qui lui a permis de se rassurer et d’avancer… Dans tous les cas, elle n’était absolument pas dans l’optique de trouver quelqu’un…

Jusqu’au jour où une nouvelle amie lui présenta son cousin. Selon elle : « je pense vraiment que vous pourriez vous correspondre ! »Léa, sans conviction, accepte de le rencontrer. Sauf qu’elle l’a idéalisé !!! Même s’il a été claire dès le début en lui disant qu’il ne voulait pas se poser, elle s’est lancée dans cette histoire. Après tout, pourquoi pas tester une relation légère, elle s’est même demandé si ce n’était pas ce dont elle avait besoin.

 Mais “je me suis bêtement attachée et il en a profité. Il était trop ambigu, il m’a même embrassé devant une partie de sa famille pendant toute une journée, pour finalement me taper la bise le soir (si si, véridique). Bref, j’ai passé l’été à me détacher de lui.

Après cette toute première rencontre post rupture, en septembre Léa se lance dans l’aventure des sites de rencontres, en commençant par un classique : Adoptunmec… Tiens j’en profite pour faire une parenthèses, pour celles qui comme moi utilisent les sites de rencontre depuis 4/5 ans, vous ne trouvez pas que le site vieillit mal ? Toujours la même présentation et les mêmes fonctionnalités … Pas de renouveau… Bon bref revenons à Léa qui du coup découvre cette vraie jungle de la rencontre. Vite soulée par les “salut, ça va, tau fais quoi dans la vie … ?” (tiens, je pense que nous sommes toutes pareilles pour ça), à 2 doigts de fermer son compte, elle a commencé à parler avec “V”. Et devinez quoi … Ça a tout de suite matché !!! Ils se sont vu 3 fois et …

“Il ne s’est rien passé, même pas un petit rapprochement tactile, rien … Ca puait là Friendzone. Pourtant il cherchait toujours à me revoir, à faire des allusions. On s’est revu une 4ème fois à une soirée dansante (propice au rapprochement), chacun avec ses amis et ce soir-là, il a dragué une fille devant moi, pleinement conscient que je voyais la scène. Blasée, j’ai quitté l’appli.”

C’était peut être un grand timide avec toi, quoiqu’il en soit, il a très mal joué cette soirée !!!

Et si je lui laissais complètement la parole pour vous raconter la suite 😉

En novembre j’ai tenté Tinder. Tout le monde me disait que ce n’était pas pour moi, pas pour quelqu’un qui cherche du sérieux quoi… Mais c’est clairement l’appli la plus populaire avec le plus grand nombre de type de profil que je recherchais, en gros «  jeune, beau, dynamique ». Je croyais vraiment en la possibilité d’y trouver des gens comme moi : plus motivés par le succès de Tinder que par l’image véhiculée. Par curiosité je suis allée faire un tour sur Meetic et la population est peut-être plus « sérieuse » mais très peu de mecs me plaisaient physiquement. Je ne cherche pas une bombe atomique, loin de là, mais l’attirance physique, c’est quand même super important.

Bref, sur Tinder j’ai vite accroché avec Christophe. On s’intéressait tellement aux mêmes choses qu’on s’est vu rapidement. Je suis allée chez lui (oui, je sais, pas bien.), mais c’était pour jouer à Mario Kart. Je trouvais ça fun comme premier RDV ! Il m’a accueilli comme jamais on m’a accueilli. Il m’a préparé à manger, a sorti une bouteille de vin, m’a écouté parlé et a tout à fait compris ce que je recherchais. Puis même pas 2 heures plus tard, il m’a embrassé et a tout fait pour me déshabiller et me sauter. J’ai été très naïve, mais ça m’aura servi de leçon !

Suite à ça, j’ai un peu relâché l’application. Je parlais à un mec, Geoffrey, qui lui avait plutôt l’air de s’accrocher. Je n’étais pas vraiment convaincue au début, ça n’avait pas l’air d’être une flèche, il ne percutait pas à certaines choses très simple que je disais et faisait beaucoup de fautes d’orthographe. Mes yeux saignaient à chaque « tu va bien ». Mais par la suite il a su maintes fois attiser mon intérêt … Je lui ai expliqué mes diverses rencontres. Il a tout fait pour me donner l’image d’un mec différent de tous ceux que j’avais pu rencontrer, de quelqu’un de bien. On avait pris l’habitude de parler toute la journée via snap par messages et photos. On se donnait des nouvelles comme un vrai petit couple. Pendant presque 3 semaines j’avais mon message de bonjour du matin, mon «  bonne nuit à demain » le soir, et un tas de messages attentionnés dans la journée. Chacun savait ce que l’autre faisait, j’en demandais pas tant mais du coup une relation de confiance et transparente s’était installée. C’est la première fois qu’un mec avait réussi à faire en sorte que je ne me pose pas de questions. Il m’a vraiment donné envie de le rencontrer. Le premier rendez-vous s’est super bien passé. On a continué à se parler toujours plus. Il me disait que je lui plaisais beaucoup et laissait clairement entendre qu’il espérait être mon unique prétendant du moment. Et c’était le cas, j’avais totalement délaissé Tinder. Deuxième rendez-vous : super, il était un peu plus proche mais pas trop, juste ce qu’il fallait. Il m’a même apporté un petit cadeau trop chou (c’était le 23 décembre). Le 25 décembre, une fois rentrés de notre Noël en famille, on a eu envie de se voir, et je suis allée chez lui. Il m’a accueilli parfaitement et a fini par m’embrasser dans la soirée. Je me disais que l’année 2017 finissait sacrément bien !

Deux jours plus tard, alors qu’il rentrait du boulot un soir, je l’ai trouvé un soupçon expéditif par rapport à d’habitude «  Je suis crevé, je vais dormir, bisous » (A 22h30. Il ne travaillait pas le lendemain). Je suis retournée sur son profil Tinder (plusieurs fois dans la soirée) et, non seulement il avait rajouté une photo (en mode muscles saillants à la salle de sport) mais en plus, sa localisation avait changé entre temps (A savoir que je ne suis pas une folle fliqueuse à la base. En 7 ans je n’ai jamais fouillé dans le portable de mon ex.). Je ne voulais pas m’emballer pour rien, alors je me suis renseignée sur la fiabilité de la géolocalisation de Tinder et c’est plutôt fiable, elle se met à jour quand on ouvre l’application. Et là je me suis dit : putain non, pas lui, pas comme ça … ça partait trop bien. J’ai laissé passer une interminable journée pour me demander ce que j’allais faire (journée pendant laquelle j’ai pu voir qu’il était effectivement très actif sur l’appli). On s’est vu le lendemain. Je n’ai pas pu garder ça pour moi, et sans lui faire de reproches je lui ai demandé si on était sur la même longueur d’ondes. Je suis restée détachée, genre « j’ai de quoi penser que tu m’as mentit mercredi soir, et que tu n’étais pas chez toi … je ne suis pas en colère, je veux juste savoir comment tu considères notre relation … bla bla bla ». Il disait qu’il ne pouvait pas me donner d’explications, qu’il était bien chez lui le soir, qu’il comprenait mes doutes, mais il a admis être toujours actif sur Tinder. Il a eu peur que l’on ne se revoit plus. J’ai volontairement laissé planer le doute. Dans la soirée il m’a envoyé un message «  J’ai quitté l’application, je ne veux pas te perdre».

Bon, très bien … J’ai attendu de voir l’évolution des choses pendant le week-end. Et il était de moins en moins présent … toujours là, mais comme à distance. Pour lui montrer que je ne voulais pas en arrêter là, je lui ai même proposé de se voir dans la soirée du nouvel an, nous étions géographiquement très proches … Mais il n’est pas venu, bon soit, ce n’était pas bien grave. Le lundi, carrément pas de nouvelles de la journée … c’est moi qui ai fini par lui envoyer un message pour lui demander s’il y avait un problème. Il me disait qu’il n’y en avait pas, mais de nouveau, plus de nouvelles de la soirée. Rebelote le lendemain, pas de message de la journée. Je lui en ai renvoyé un dans la soirée, du genre : « 30 jours à se parler toute la journée, et quasiment plus rien depuis hier, j’ai besoin de savoir si tu veux tout arrêter ? ». Il a répondu 4heures plus tard «  Bah, est-ce que tu penses toujours que j’ai quelqu’un d’autre ? ». Je lui ai répondu que je ne saurai jamais, mais que, je lui laissais le bénéfice du doute, et que moi je voulais le revoir.

Il ne m’a jamais répondu, ça fait une semaine et demi qu’il m’a totalement ignoré …

En me laissant sans nouvelles après cette question je me suis dit : quelle conne, j’ai merdé, il était peut-être honnête en fait … je me suis trop pris la tête. Et depuis, je n’arrive pas à me sortir cette histoire de la tête ! Je n’ai pas osé lui renvoyer de message. Il doit déjà me prendre pour une grande parano, je ne préfère pas insister, mais je vis mal la façon dont ça s’est terminé. Si il m’avait dit : «oui je préfère arrêter parce que .. blabla. ». Bon ben j’aurais accepté … mais là, je me suis totalement remise en question. Par son silence, il est évident qu’il ne veut plus me revoir mais je suis extrêmement frustrée de ne pas avoir clôturé cette histoire sur un dialogue.

A l’heure actuelle je suis toujours sur Tinder, mais je me fou des autres mecs, j’aimerais tellement avoir des nouvelles de Geoffrey. Mes amis ont des avis partagés. Soit « Oui il t’aimait bien mais il s’est fait grillé, il a tenté de rattrapé le coup mais au final il a rapidement lâché l’affaire, il aurait au moins pu te répondre. ». Soit «  Oui il était peut-être honnête, tu as peut-être trop insisté et il a préféré en rester là… ». Là où ils se rejoignent tous, c’est que je devrais arrêter de chercher, que tout ça prouve bien que je ne suis pas prête et que je devrais trouver de l’épanouissement dans ma vie en étant seule. Mais plus facile à dire qu’à faire …”

Dernière rencontre difficile, que je pense nous avons presque toute vécue. Le problème des sites de rencontres est qu’il est facile de rencontrer très rapidement quelqu’un et du coup à tendance à nous faire disparaitre si vite… On retrouve le sujet des fameux “ghosting” où finalement il est plus facile de disparaitre que de prendre du temps pour expliquer le pourquoi du comment… Nouvelle génération de rencontre qui peut se perdre dans ces facilités de sur consommation de la relation… Je pense qu’il faut arriver à malgré tout à faire des rencontres mais tout en essayant de comprendre les règles du jeu de ces nouveaux codes… Pas évident… Mais ma chère Léa, je t’assure qu’il existe encore des hommes biens sur les sites de rencontre… Il faut juste trouver la perle rare… Mais je pense que ça passe aussi par le fait de savoir prendre plus de distances comme par exemple laisser l’autre continuer à se connecter, car de toute manière on continue tous à se connecter aussi bizarre que cela paraisse mais sans forcement passer par l’étape Rdv avec un autre… En tout cas merci beaucoup Léa d’avoir partagé ton vécu “pas tout rose” avec les sites de rencontres et je te souhaite de faire une bien plus belle rencontre cette année que ce soit par Tinder ou dans ton cercle d’amis.

Si toi aussi tu as envie de partager ton vécu, tes histoires, n’hésites pas à prendre contact

18 réponses à « Une femme 2.0 : Léa »

    1. Clairement les codes de rencontres et de relations ont changé… mais je pense qu’on peut malgré tout imposer son rythme. Tout dépend de nos envies en fonction des rencontres

  1. Waouw ! je vis exactement la même chose en ce moment, une rencontre sur le net juste après les fêtes, des sms à longueurs de journées, des appels qui durent des heures, une rencontre parfaite ( il me dit même avoir eu un coup de coeur pour moi), on se voit presque tous les jours de la semaine, on part en w.e, il me propose de partir en voyage avec lui dans 3 semaines, et du jour au lendemain, quasiment plus rien, je lui en parle vite fait, il me dit qu’il a besoin de temps et je vois qu’il se reconnecte sur les sites … dois-je en parler au risque de passer pour une folle parano ? dois-je attendre ? dois-je le quitter ? Les rencontres amoureuses deviennent vraiment de plus en plus difficile …

    1. Attends encore un peu… peut être que vous vous êtes emballés trop vite dans votre histoire et que ça le stress. Et du coup aller sur des sites de rencontres lui permet de se rassurer et de se dire qu’il a toujours une « part de liberté »

      1. J’espère que c’est ça, je lui laisse le bénéfice du doute encore quelques jours .. A savoir que j’ai fait comme Léa, je l’ai fliquer et je sais par contre qu’il discute (si pas plus) avec d’autres filles … En tout cas, merci pour ton blog, ça fait du bien de voir que l’on est pas seule 😉

        1. Prends du recul, c important ;). Tu risques de capoter ton histoire si tu le fliques trop.
          Merciiiii, avec les histoires on se sent moins seule dans cette jungle 🙂

  2. Ah ben je sors du même type d’échange…
    Croisé sur happn, appli relativement calme, on a matché directement, parlé tous les jours, beaucoup, de plein de choses…
    On devait se voir, il a repoussé une première fois, puis une seconde. Prétextant préférer me voir un week end pour avoir plus de temps…
    Et d’un coup il est devenu distant dans ses messages. Puis absent.
    J’ai fini par lui envoyer un message pour lui dire qu’il ne valait pas mieux que les autres, qu’un “j’ai rencontré quelqu’un / j’ai changé d’avis” aurait été plus apprécié.
    Il m’a répondu que son neveu était hospitalisé, vous savez quoi? Je n’y crois pas. Il m’aurait envoyé un message pour me dire désolé pas trop dispo des soucis. Là plus rien. Du tout.
    Ils nous prennent pour des idiotes. Pourquoi toute cette disponibilité pour disparaître ensuite?
    Léa, tu n’es pas responsable, IL a disparu. IL est fautif.
    Quelqu’un de pas bavard à la base ok, lui l’était donc oui quelque chose a changé dans SON comportement.
    Malheureusement, même ceux qui paraissent être des types bien pratiquent, ça devient compliqué…
    Je discute avec un nouveau, avec qui j’ai envie d’y croire et pourtant je suis résignée, je le sais…. lui aussi va disparaître…

    1. Je vais pas être très sympathique à tes yeux mais … finalement vous ne vous êtes jamais vu, donc d’un côté vous ne « vous devez rien ».
      J’imagine que ces mots sont très difficiles à lire mais à partir du moment où on se connecte sur les sites de rencontres on entre dans ce type de jeu de la consommation des relations. On discute avec plusieurs personnes, on rencontre même plusieurs personnes et doucement on délaisse ceux avec qui finalement ça colle un peu moins…
      je ne dis absolument que c’est de ta faute ou celle de Léa, c juste que les mecs avec qui vous parlez ou que vous avez rencontré ont peut être rencontré quelqu’un avec qui ça match plus…
      difficile à vivre ça c clair !!! Mais ça permet aussi de prendre plus de recul sur nos prochaines rencontres

    2. Mais si tu veux, tu peux envoyer ton histoire à notre cher homme 2.0 il aura peut être un autre regard et une autre réponse que ce que je t’ai envoyé 🙂

  3. Je sais qu’il ne me doit rien, je n’ai jamais dit le contraire, et et je le lui ai dit, je lui ai dit qu’il était distant et qu’il pouvait être honnête, j’ai tendu la perche!
    Mais il a nié et a dit que je lui plaisais. Mais fait le mort. Quelqu’un te plait vraiment, tu fais le mort? Sérieusement???
    Cette sensation qu’il veut me garder sous le coude “au cas où” m’agace.
    Et j’ai tellement de fantômes réapparus après les fêtes aussi que…. moi si c’est non c’est non, j’efface le numéro et basta.
    Les mecs ne savent pas ce qu’ils veulent, des gosses dans un magasin de jouets qui veulent tout essayer…

    1. Moi aussi il fait pareil, je lui ai tendu plusieurs perches, je lui ai même dit que s’il voulait qu’on en arrête là, qu’il me le dise .. mais réponse négative, non il a accroché avec moi et veux pas qu’on en reste là, en attendant quasiment plus de messages, à peine s’il répond au miens … je pense qu’il y a d’autres femmes et qu’ils nous gardent au cas où… A nous de pas nous laisser faire, de ne pas nous laisser prendre pour des connes !

      1. Juste un match non.
        Quand ça commence à vraiment accrocher, je me concentre oui. Une amie m’avait dit qu’ils se rendaient compte comme nous quand y’avait plusieurs échanges.
        Et là avec lui c’était le cas, j’avais tout arrêté. Et il m’avait dit de lui même qu’il ne parlait pas à quelqu’un d’autre. Et franchement vu la quantité de messages, ça aurait été compliqué à gérer lol.
        Honnêtement je l’ai vu venir….. maintenant je repère directement… c’est triste.
        Quand t’es sur messenger et qu’en pleine discussion le message n’est pas lu de suite….. alors qu’avant oui….. pis tu sais, dans ce genre de conversation passionnante où au début il lit aussitôt, il répond du tac au tac…. je dis pas, des fois en journée ou autre bon tu peux être occupé, bien sûr. Mais le soir, chacun dans son canapé et d’un coup il ne sait plus faire ce qu’il faisait y’a deux jours? Heu……

  4. Pimponpimpon !! (Private joke)

    Sites de rencontres = supermarché
    On a tendance à surconsommer, et souvent à préférer la nouveauté (même si ça fait 1 semaine hein…)
    C’est plus neuf, plus beau, moins coincé, etc.
    C’est valable pour les mecs comme pour les meufs.
    C’est moche, mais le monde des rencontres est comme ça maintenant. (Ca ne veut pas dire que vous devez y adhérer, soyez plus intelligents que la populace)
    Mais si vous partez dans l’idée que tous les mecs sont pareils, tous des salauds, qu’il faut tous les brûler, autant désinstaller l’appli tout de suite.

    Vous vous prenez beaucoup trop la tête. Faites confiance à votre instinct. Si vous trouvez que ce qu’il fait, c’est pas correct, demandez à vos ami(e)s, puis à quelqu’un d’extérieur à la situation (moi par exemple 😉 ) parce que vos amis auront tendance (souvent inconsciemment) à vous défendre. Si malgré les possibles contre arguments, ça ne vous convient toujours pas, vous lui faites savoir (sans forcément le reprocher, des fois, ça marche pas, c’est tout), et vous partez telle une princesse. Sans regrets.

    Par écrit, il peut y avoir des malentendus.
    Il a lu mon message mais ne répond pas.
    Avant il lisait instantanément, plus maintenant.
    La géolocalisation, c’est pas infaillible, et c’est pas fiable.
    N’en tirez pas de conclusions hâtives, vous ne savez pas pourquoi. Il y a bien souvent une bonne raison, mais vous êtes aveuglées par la paranoïa qui s’installe. C’est du vécu (pour moi).

    A.
    étant donné que la relation était bien avancée (rendez-vous, we, etc), et vu qu’il retourne sur les sites discuter avec d’autres, je te dirais de laisser tomber.
    Si vous avez couché ensemble, il cherchait peut-être que ça. (Ça ne veut pas dire qu’il faut attendre un an avant de coucher, juste qu’il a été malhonnête et a profité de toi).
    Tu l’oublies.

    Choky
    Il ne parlait à personne, mais ça a pu changer entre temps. Un mec a beaucoup moins de matchs qu’une meuf. Comme expliqué au-dessus, il est peut-être intéressé par la nouveauté.
    S’il est sincère mais que tu ne veux pas croire à ses explications, c’est ton droit. Tu lui demandes une fois, tu lui demandes 2 fois, et puis t’abandonnes, tant pis pour lui.

  5. Bonjour Tabi,

    Merci de ton commentaire, tu as entièrement raison sur le fait qu’on se prend beaucoup trop la tête ! ^^
    Après si c’était juste pour coucher avec moi, pourquoi me proposer ce w.e, ce voyage …. et dans la cas où finalement ça passe pas si bien que ça, pourquoi ne pas dire stop ??! Alors que je lui ai tendu la perche, par sms en plus, tellement simple de répondre “oui tu as raison on va arrêter!”

    1. Après, c’est “une” possibilité, je dis pas que c’est obligatoirement la raison. Y’a vraisemblablement autre chose.

      C’est devenu tellement facile de passer à autre chose avec internet que y’a plus de respect, on prend même plus la peine de prendre ses responsabilités et de mettre un terme à une relation proprement.

Laisser un commentaire