La Vision de Mars et Vénus Le fil des histoires

Une histoire à 2 – la suite

Il y a 2 semaines, vous aviez pu découvrir le premier chapitre de la nouvelle que j’écris avec Nicéphore.

Si vous l’avez loupé, rendez vous ici avant de découvrir la première partie du 2 eme chapitre.

Micro résumé avant de lire cette nouvelle partie.

Un homme et une femme se sont matchés sur l’appli Last… Mais une histoire de match plutôt improbable…

Et pourtant finalement, une discussion a démarré entre eux

Place à l’histoire :

Ne jamais matcher lors d’une soirée arrosée !!! L’après match est un peu comme le lendemain d’une nuit trop alcoolisée où les 2 personnes se retrouvant dans un même lit, se regardent et se tapent la tête intérieurement. Ce grand moment de solitude où on se demande ce qu’on va bien pouvoir dire à l’autre pour partir dignement. Bien sûr après ce type de match, les 2 personnes pourraient tout simplement se ghoster… Mais va savoir ce que leur réserve l’univers… 

  • Elle : Dommage, moi qui m’attendait à ce que tu tentes de me corrompre avec des patisseries. J’espère au moins que c’est bien toi sur les photos ?
  • Lui : Si ce n’est que ça, je suis connu pour mon cake au citron. Et pour les photos, certaines sont récentes d’autres beaucoup plus vieilles. Je te donne un indice: je ne passe plus mes journées à faire du surf…
  • Elle : Je m’en doutais un peu pour le surf, Paris n’est pas le meilleur endroit pour trouver des vagues 
  • Lui : Et pourtant Brice surfe bien à Nice…. Pourquoi pas sur la Seine
  • Elle : Non t’as pas osé me sortir ce film ! 
  • Lui : Comment ça un film !!! je ne fais que référence au sketch
  • Elle : Ah finalement tu n’as pas l’air d’avoir des goûts de chiotte, ça me rassure sur le match improbable.
  • Lui : Ne t’emballes pas non plus, j’ai l’intégrale de “Plus belle la vie” en DVD
  • Elle : Un peu old school avec tes DVD… Je ne relève même pas tes goûts, tu as dû perdre un sacré pari
  • Lui : Et encore en DVD, tu imagines pas à quel point j’ai galéré pour trouver un adaptateur pour mon magnétoscope 
  • Elle : Un magnétoscope ? Tes amis auraient-ils mis un mauvais âge sur ton profil, en fait tu as plus de  50 ans ? 
  • Lui : Arf je suis démasqué, je me suis mis sur cette appli parce qu’il n’y avait plus personne à draguer dans mon Ehpad. 
  • Elle : J’espère qu’au moins tu as un compte en banque bien fourni
  • Lui : Même pas. Tu sais : l’éducation nationale n’a jamais rendu milliardaire !
  • Elle : Un vieux prof en plus ! 
  • Lui : Et oui une saleté de fonctionnaire qui fait grève et consomme vos impôts 
  • Elle : Tu me vends du rêve : un vieux blond surfeur sans le sou. Mais est-ce qu’au moins on mange bien dans ton Ehpad 
  • Lui : Aussi bien qu’à la cantine. Heureusement je peux m’enfuir le midi parce qu’à côté il y a un super resto cambodgien
  • Elle : Quand tu t’enfuies, il y a pas une alarme pour fugue d’un patient Alzheimer qui se met en route ?
  • Lui : Non ça va, c’est un Ehpad pas une prison de haute sécurité
  • Elle : Blague part si je comprends bien tu es prof, tu enseignes quoi ?
  • Lui : Musique et oui je suis celui qui fait chanter Frère Jacques aux ados. Je préfèrerai leur faire écouter du  Mötorhead mais c’est pas au programme 
  • Elle : Petite confidence, on m’a obligé à porter ce T-Shirt pendant ce festival. J’ai perdu un double pari. 
  • Lui : Désolé, je dois te laisser j’ai un truc urgent à faire. Je te recontacte plus tard ?

Lui

Eh merde, elle à répondu, elle veut vraiment faire la conversation. Mais c’est quoi cette répartie ? On dirait les conversations d’une soirée d’entreprise…. Enfin bon, j’ai rien de mieux à faire, on va jouer le jeu. Bon, références nulles, check ! Jouer le vieux con, check ! Ben, elle continue…. c’est vrai que vu le temps et le froid qu’il fait dehors, pas grand monde n’a de plan pour s’occuper. 

Et ça fait combien de temps que je n’ai même pas eu de discussion avec d’autres personnes que mes potes et mes collègues, c’est vrai que ça change un peu. Bon, quoi faire…. Ah arte à un docu sur l’histoire du Cambodge, ouais ça passera. Mais sérieusement, elle continue sur la blague de l’EHPAD ? Bon, si je me rappelle bien ces applis, il suffit de dire que je suis prof, et je n’aurai plus de messages. Prof, ça ne vend pas du rêve…

C’est déprimant ces applis, on ne sait même plus si c’est un faux profil ou pas, vu le nombre de matchs. On se demande si on est vraiment moche ou con et si vraiment, les descriptions où “nan, mais c’est même pas la peine avec tes photos torse nu” c’est vraiment vrai. Putain de truc basé sur l’apparence, c’est comme si tu devais faire un CV, pas d’interaction, pas de charme possible, et le nombres de connes….. Ça me rappelle pourquoi j’avais arrêté.

Bon allez, j’en ai marre, c’est que dans une heure mais bon, je finis de décuver, et je me douche. Message que je dois bouger, ça va suffire pour que la conversation meurt d’elle-même. Au moins dans une heure, petite répète tranquille, ça va être cool.

Elle

Pour une fois que j’ai un match avec quelqu’un qui parle, il faut que ce soit un faux profil. Enfin en tout cas un profil créé par des potes. Est-ce que même ses potes sont trop désespérés pour lui au point de se faire passer pour lui ? Vous avez remarqué vous aussi, qu’en ce moment il y a beau y avoir des matchs les gens ne se parlent plus ? Est-ce qu’on se retrouve sur les applications de rencontre juste pour passer le temps ou rebooster un peu son égo ? 

Bon au moins, il a le mérite de parler finalement ! Et tant pis, je ne connais toujours pas son vrai prénom, il restera un Dylan pour moi… Il aura au moins mérité ça… Et d’ailleurs je ne connais pas son âge au final non plus… Il a peut-être vraiment plus de 50 ans !!! Bon tant qu’il a pas moins de 30 ans, ça devrait passer… Non mais attendez !!!! Je me pose ce genre de questions ??? Je dois vraiment trop m’ennuyer ou être trop désespérée pour me dire ça !!! 

Parce que ce début de conversation est d’un banal ! Clairement on voit bien qu’on est en week-end, qu’il fait moche et froid dehors et qu’on essaye de s’occuper un peu comme on peut. Enfin, en vrai je ne suis pas encore totalement en week-end. Même si je suis en télétravail aujourd’hui, je dois avancer un minimum sur un de mes dossiers.

Non mais je suis vraiment en train de poursuivre cet échange de messages ? Je crois que ma gentillesse me perdra un jour ! J’essaye en plus de lui envoyer quelques piques pour relever le niveau mais rien n’y fait… Il doit avoir une sacré gueule de bois ou alors il est vraiment trop “blond” pour moi…

Et voilà c’est tout pour aujourd’hui… à votre avis ça va donner quoi la suite ?

Laisser un commentaire